Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

On craque pour le Léo MacDonald frondeur dans Indéfendable

La première saison d'Indéfendable bat son plein et les téléspectateurs sont au rendez-vous pour cette quotidienne qui nous plonge dans l'univers judiciaire. Les causes criminelles ont été variées et captivantes, en plus de nous présenter des performances d'actrices et d'acteurs marquantes.

Depuis quelques semaines, on constate que le comédien Sébastien Delorme habite plus que jamais son personnage de Léo Macdonald. Nous l'avons vu incarner plusieurs émotions, que ce soit l'inquiétude lorsque son intégrité était menacée, la confiance quand une cause semblait gagnée d'avance, l'empathie quand l'un de ses clients arrive avec une histoire bouleversante (particulièrement ici).

Mais c'est toutefois dans la tonalité de frondeur que l'on craque complètement pour ce personnage!

Nous avons eu l'occasion de le voir ainsi plusieurs fois cette semaine, pendant le procès de Madame Panepinto, alors qu'il marquait des points avec des interrogatoires réussis, déboulonnant au passage les arguments de l'avocate de la couronne.

Sébastien Delorme est tout indiqué pour ce rôle qui commande prestance et humanité. On le sent plus à l'aise que jamais lorsqu'il a une plaidoirie à livrer devant un jury. On aime particulièrement ses sourires réjouis et légèrement irrévérencieux à sa complice, la stagiaire Inès Saïd, lorsqu'il réussit à faire avancer les choses pour ses clients. Coup de chapeau au comédien qui nous fait sourire chaque semaine, en plus de nous divertir!

On lançait aussi des fleurs à l'un de ses complices à l'écran, qu'on redécouvre dans un rôle qui lui sied comme un gant.

On constate, à quelques semaines de la finale de mi-saison, que cette quotidienne a franchement pris son erre d'aller. Les personnages sont plus nuancés et les histoires fort intéressantes. Parions qu'on ne perdra pas vraiment de joueurs au retour des fêtes, surtout que le producteur nous annonce une finale de mi-saison vraiment étonnante.

Il y aurait peut-être un ajustement à apporter en saison deux, puisque le tournage de la première saison est déjà terminé, pour que la palette de couleurs soit moins uniforme à l'écran, ce qui rend la chose légèrement moins crédible, et pour ajouter un peu de figurants dans les scènes hors cours, mais on parle là d'ajustements mineurs. Il est à noter qu'une deuxième saison n'est pas encore confirmée. Ça ne saurait tarder!

On vous dévoile ici, en primeur, la prochaine grande cause que nous pourrons voir dans la série, après l'histoire crève-coeur de Madame Panepinto. Vous aurez l'occasion d'y rencontrer un personnage « extrêmement tordu ».