Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique

District 31 saison 4 : Les contrecoups de l'affaire Bruno Gagné

Notre critique
L'auteur Luc Dionne replonge dans ses intrigues policières avec un plaisir évident.
Charmé

La finale de la 4e saison de District 31 n'aura été facile pour personne. Surpris, nous avons vu un personnage bien-aimé, celui de Bruno Gagné, vivre l'un des plus grands drames de sa carrière. Plus encore, nous avons compris que lui, d'entre tous, n'avait pas besoin de ce malheur de plus dans son existence. Depuis, nous attendons des réponses. Qu'arrivera-t-il du sergent-détective après cette collision terrible? La fillette a-t-elle survécu? Yanick Dubeau a-t-il été appréhendé par les policiers malgré tout? Comment le district 31 accusera-t-il ce nouveau drame? Plusieurs de ces questionnements trouveront réponse dans la première semaine de diffusion de la quatrième saison de la série. Pas de déception à l'horizon pour les nombreux fans qui plongeront tête première dans les contrecoups de cette affaire.

Si on a enveloppé de mystère l'avenir de Michel Charette dans la série, inutile de vous faire du mauvais sang : le comédien est bel et bien de retour et en grande forme. Il hérite d'une partition complexe dans laquelle il devra jouer un personnage stigmatisé, mais dont la réaction ne sera pas celle qu'on attendait. Vous serez déroutés par la manière dont revient le sergent-détective Bruno Gagné, c'est le moins qu'on puisse dire. Ses plus proches collègue seront là pour l'appuyer. La suite lui sera consacrée. La mère de l'enfant qui a été frappée lors de la chasse à l'homme, jouée par Geneviève Schmidt, fait son apparition dès le premier épisode. On peut déjà vous dire qu'elle sera difficile à aimer d'entrée de jeu. La comédienne nous confirme toutefois que notre perception changera au fil des épisodes. Elle nous parle de son personnage controversé ici.

Évidemment, si l'histoire de Bruno Gagné risque de prendre une grande place cette saison, comme nous le dévoilait récemment le producteur Michel Trudeau, d'autres intrigues secondaires viendront aussi nous captiver. On commence la saison avec un crime sordide, perpétré par un jeune homme troublé, mais en apparence repentant. Saluons au passage la très prenante performance de Dominik Dagenais dans ce rôle. Pour écrire cette histoire, l'auteur Luc Dionne a puisé dans l'actualité. Il sera question de l'accessibilité à un produit dangereusement hallucinogène et de la liberté de religion, des questions importantes. Quant au sort de Yanick Dubeau, il faudra attendre.

Par ailleurs, on a droit à une première apparition « à la sauce italienne » de Mathieu Baron dans le dernier épisode de la semaine. Nous le verrons beaucoup plus cette année et nous n'en sommes pas fâchés. Enfin, il faudra attendre à la troisième semaine avant de faire connaissance avec la nouvelle sergent-détective du 31, personnifiée par Catherine Proulx-Lemay. On nous promet qu'elle déplacera de l'air. La comédienne nous parle de son rôle très physique ici. Un nouveau personnage important fera aussi son arrivée dans la sixième semaine

Efficace comme toujours, Luc Dionne ne nous laisse pas tomber avec ce début de quatrième saison, accompagné par Danièle Méthot à la réalisation. Des surprises nous attendent dans chaque détour, dont une à la fin du quatrième épisode. Quel plaisir de retrouver cette belle équipe qui fait maintenant partie, plus que jamais, de notre quotidien! Préparez-vous, on nous confirme que la saison sera très émotive.