Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

District 31 : Guillaume Lemay-Thivierge promet un revirement de situation

On apprenait il y a quelque temps que Guillaume Lemay-Thivierge se joindrait à l'équipe de District 31 à titre de réalisateur cette saison. Il retrouve ainsi une équipe de production avec qui il avait déjà travaillé sur 30 vies et Unité 9 notamment. Voilà que la première semaine qu'il a réalisée vous sera présentée à compter de ce lundi.

Nous avons croisé le réalisateur et comédien cette semaine et nous avons ainsi eu la chance de lui parler de sa première expérience sur ce plateau.

« J'ai une entente pour trois semaines. C'est drôle parce que la deuxième semaine où je tourne, qui est lundi matin, c'est la même semaine où l'on voit ma première semaine de réalisation à la télévision », lance-t-il, emballé.

Évidemment, c'est avec plaisir qu'il retrouve une équipe de travail acharnée et talentueuse sur ce plateau : « District 31, c'est en grande partie la même équipe qui était sur 30 vies. Les gens se connaissent depuis longtemps, ils sont habitués de travailler de cette façon-là. Il n'y a pas beaucoup d'équipes au Québec qui pourraient les remplacer, mais eux pourraient remplacer n'importe quelle équipe au pied levé demain matin. Ils sont tellement tissés serré, habitués, rodés, efficaces. Quand je parle d'équipe, j'inclus tout le monde : la production, les acteurs, les maquilleurs, coiffeurs, techniciens, directeurs photo. Ça roule à un rythme effréné, mais quand même dans la joie. »

Il ajoute : « Quand je débarque là, je suis avec Michel Charette, je suis avec Vincent-Guillaume, Sébastien, Gildor, Geneviève Brouillette. Ce sont des amis. Ce sont des gens avec qui j'ai déjà travaillé comme acteur, jamais comme réalisateur. Mais moi, je ne fais pas vraiment la différence entre les deux. J'ai l'impression d'être de toutes les scènes, sans avoir à apprendre de texte. J'ai juste à jouer avec leur talent, qu'ils ont déjà. »

Si les comédiens de cette quotidienne nous impressionnent chaque jour par leur jeu inspiré et vrai, le réalisateur en dit tout autant : « Ils sont tellement bons, ils sont tellement impliqués, qu'on embarque dans leur jeu. Ces acteurs m'impressionnent. Je les regarde et je sais la charge de texte qu'ils ont à apprendre, à livrer. Quand on dit ça, ce n'est pas juste une scène ou deux. Quand tu as un Michel Charette ou un Vincent-Guillaume Otis qui sont dans 15 scènes et qu'à chacune des scènes, ils parlent l'équivalent de deux pièces de théâtre. Tabarnouche! Ça m'impressionne. » Rappelons simplement cette scène d'une très grande intensité livrée par Gildor Roy la semaine dernière.

Le réalisateur avoue avoir succombé tardivement à la frénésie District 31. Pourtant, depuis, il ne peut plus s'en passer. « Je ne peux plus arrêter de le regarder, c'est tellement bon. C'est tellement bien écrit, bien joué et bien réalisé. Il faut être fier de ce genre de production là au Québec. Je n'ai que de bons mots, je suis vendu! » Il n'est visiblement pas le seul puisque cette saison-ci rallie encore près de 1,5 million de téléspectateurs chaque soir.

Concernant cette première semaine qu'il a réalisée, Guillaume Lemay-Thivierge se fait très intrigant. Sans nous divulguer quoi que ce soit de précis, évidemment, voici ce qu'il a pu nous dire : « Moi je te dirais : revirement de situation. Ne jamais se fier à ce que l'on entend ou ce que l'on voit la première fois. Dès qu'on a l'impression d'avoir un bon indice pour comprendre le dénouement, Luc c'est le grand spécialiste de faire " Vous pensiez que je m'en allais là, mais non. Lui ce n'est pas un si trou de cul que ça, lui ce n'est pas un si méchant que ça" et il inverse les choses à la dernière seconde. Moi-même comme réalisateur, chaque fois que je le lis, je me dis " ah mon tabarnane, tu m'as eu". »

Inutile de dire que nous sommes impatients de découvrir de quoi il s'agit. Quelles sont vos hypothèses sur la question?

Rappelons que jeudi dernier, des images pour le moins choquantes ont été présentées, nous laissant dans l'inquiétude pour un personnage que l'on aime particulièrement. Probablement pour cette raison, une nouvelle analyste viendra prêter main-forte cette semaine.

District 31 : Des images choquantes qui nous resteront longtemps en tête