Publicité
Je viens vers toi

Christian Bégin défend Julien de Si on s'aimait de façon impromptue

Christian Bégin et Guylaine Tremblay étaient parmi les collaborateurs de Marc Labrèche ce mardi à Je viens vers toi.

Alors qu'ils parlaient autour de la table de la capacité de s'émerveiller chez l'être humain en début d'émission, Christian Bégin a donné en exemple l'intensité désarmante de Julien, candidat de Si on s'aimait. Celui-ci ne tarit pas d'éloges pour sa conjointe Marie-Josée, lui répétant continuellement « t'es hot », même quand l'effort ne mérite pas le compliment.

« Il est enthousiaste de tout », dit Christian Bégin pour le décrire. « Il y a beaucoup de gens en ce moment qui le bash et ils lui disent que c'est fatigant. »

« Mais, c'est fatigant », réplique alors Guylaine Tremblay. « Ce n'est pas de la candeur. C'est un manque de "re-quin-bin" universel. Ça ne marche pas. »

« Je ne suis pas d'accord », insiste Bégin. « Moi, je commence à l'aimer Julien dans son excès. Je fais : "ça se peut-tu que ce gars-là aime tout de cette façon-là?" »

Marc Labrèche, voulant appuyer son chroniqueur et peut-être un peu le freiner dans son élan, lui lance : « Ben, écris un essai. »

« C'est ce que je vais faire, Marc », rétorque alors Curieux Bégin.

Rappelons qu'en début de saison, Julien a été le premier candidat de Si on s'aimait à générer les foudres des internautes. Voyez ici ce qu'on lui reprochait.

Par contre, ces jours-ci, c'est sur un autre candidat que les téléspectateurs versent leur fiel. Plus de détails ici.

On lance un souhait de façon, nous aussi, impromptue : et si Christian Bégin invitait Julien autour de sa table à Y'a du monde à messe? On rêverait d'une discussion entre ces deux êtres intenses et entiers! On parle ouvertement d'une émission de TVA sur les ondes de Noovo, pourquoi ne pas espérer une visite d'un participant à Télé-Québec?