Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

D'hier à aujourd'hui : Les artistes de District 31

Comme la pandémie entraîne chez plusieurs personnes un sentiment de nostalgie et que la bande de District 31 nous manque déjà, nous avons pensé nous remémorer certains rôles qu'ils ont interprétés au début de leur carrière.

Certains en ont fait du chemin depuis! Patrice Godin, par exemple, interprétait toujours les rebelles sans foi ni loi à une certaine époque. L'image que vous pouvez découvrir dans la galerie est tirée de la série jeunesse Zap, son premier rôle à la télévision. Ses cheveux longs et son petit débardeur est cuirette sont absolument parfaits!

Le premier policier que Gildor Roy a interprété était dans le téléroman Le retour. Il y incarnait le sergent François Jourdain; un grand séducteur qui a charmé une mère et sa fille. L'une des premières fois qu'on a pu voir Pascale Montpetit au petit écran, c'était dans une dramatique de L'Amour avec un grand A qui portait sur la schizophrénie. C'était en 1992.

Sébastien Delorme a fait ses premiers pas à la télévision dans Watatatow. Il personnifiait un certain Yannick Dubuc. Sur la photo (voir la galerie), Sébastien nous fait tellement penser à son fils Thomas, aussi acteur, que ça en est troublant! De son côté, Geneviève Brouillette a fait sa marque en tant que comédienne grâce à la série Diva (1997-1999). Avant cela, on avait pu la voir dans 4 et demi…, Jasmine et Urgence. Michel Charette, lui, a marqué toute une génération avec son personnage de Jean-Lou dans Radio Enfer. Il s'agit certainement de l'une des transformations les plus marquantes. Parlant de métamorphose : difficile d'ignorer celle de Mathieu Baron, qui était complètement différent physiquement à l'époque de Loft Story.

Hugo Dubé, le directeur du SPGM Carl St-Denis dans District 31, fait partie de notre paysage télévisuel depuis la fin des années 80. On a pu le voir dans plusieurs téléromans et séries québécoises de cette époque dont D’amour et d’amitié, Les filles de Caleb, Blanche et Omertà: la loi du silence (image). Patrick Labbé fait aussi partie des vétérans, accompagnant nos soirées télé depuis 1987. Ses rôles dans Lance et compte, Chambres en ville et La vie, la vie sont particulièrement mémorables. Cynthia Wu-Maheux a débuté lentement sa carrière en accumulant les petits rôles (Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Les rescapés, Rock et Rolland), puis elle brille dans un rôle plus substantiel, celui de Marie-Sylvaine dans Tactik. Vincent-Guillaume Otis a, quant à lui, marqué l'imaginaire québécois grâce à son rôle de Babine dans le film du même nom écrit par Fred Pellerin. Avant ce projet, il en avait déjà plusieurs autres à son actif, depuis 2002.

Plusieurs membres de la distribution de District 31 ont de jeunes carrières, à commencer par Catherine St-Laurent, qui a débuté devant les caméras en 2012 dans un rôle muet dans L'auberge du chien noir. Son apparition dans le film Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur fait partie de ses premiers rôles marquants. On peut dire que la carrière de Geneviève Schmidt a littéralement explosé lorsque Martin Matte lui a donné un rôle dans Les beaux malaises. « C'est trop pour moi » est devenue un expression culte au Québec. Elle a même permis à la comédienne d'éviter une contravention! Les détails ici.

L'une des premières apparitions de la comédienne Catherine De Léan à la télévision a été dans C.A., une série fraîchement disponible dans son intégralité sur ICI.tou.tv. Pour finir, Catherine Proulx-Lemay a conquis tout un public grâce à son personnage de Anaïs Boutin, la chouchou, dans Une grenade avec ça?.

Rappelez-vous de bons souvenirs dans la galerie ci-dessous.