Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Visée par de nouvelles allégations, Maripier Morin accorde une première entrevue

Maripier Morin a accordé sa première entrevue en neuf mois au quotidien La Presse, ce samedi 1er mai. Un entretien dans lequel elle revient sur le tumulte des derniers mois (sans toutefois commenter directement les gestes qui lui ont été reprochés), ainsi que sur les réactions mitigées face à l’annonce de son retour au travail, ainsi que sa nomination dans la catégorie Rôle féminin (séries dramatiques saisonnières) en vue de la prochaine Soirée Artis.

En octobre dernier, Maripier Morin avait effectué une première sortie sur les réseaux sociaux après avoir quitté la vie publique à la suite des allégations de l’autrice-compositrice-interprète Safia Nolin, qui affirmait avoir été victime d’agression sexuelle et de racisme de la part de l’animatrice et comédienne.

Depuis, sa présence au générique de la deuxième saison de la série La faille a été confirmée, tout comme le retour de l’émission Mais pourquoi?. Maripier Morin a également décroché un rôle d’envergure dans Arlette, le prochain long métrage de Mariloup Wolfe.

Évidemment, le public demeure très divisé face à ce retour sous les projecteurs, que plusieurs jugent beaucoup trop hâtif.

Dans son article, la journaliste Marissa Groguhé fait état de nouvelles allégations formulées, notamment, par une comédienne québécoise disant avoir subi des attouchements sexuels de la part de Maripier Morin en 2017, tandis qu’une autre actrice affirme avoir été frappée et mordue par la star en mars 2020, et que deux hommes, dont le comédien Didier Emmanuel, l’accusent d’avoir tenu de nombreux propos racistes à leur égard, également en 2017.

« Ça m’angoisse. Ça me fait faire des cauchemars de juste potentiellement la croiser et entendre sa voix », a déclaré la première qui, à présent, dit éviter autant que possible tout contact avec Maripier Morin, et refuser les contrats qui l'amènerait à travailler avec elle.

« Étant noir et totalement nouveau dans ce milieu, je n’ai pas pris la chance de lui dire en pleine face ce que je pensais », a déclaré, pour sa part, Didier Emmanuel.

De son côté, Maripier Morin affirme avoir changé au cours des derniers mois, elle qui a notamment suivi une thérapie fermée.

« Je veux qu’ils sachent que celle qui travaille en ce moment, ce n’est pas la même qui a eu, ou pas, des agissements déplacés », a déclaré la principale intéressée, qui se décrit comme « une alcoolique, dépendante, en rétablissement ».

« Je trouve ça important quand même de dire que ce n’est pas parce que tu as une maladie que tu es déresponsabilisé face aux agissements que tu as pu avoir en consommation. »

Maripier Morin soutient que son retour au travail est essentiel à sa guérison, elle qui ne veut pas « passer sa vie à longer les murs et à avoir honte de ses comportements ». Elle affirme également n’être qu’au début de ce long processus, qui l’a déjà amenée, dit-elle, à faire un grand ménage dans sa vie.

Notons que Maripier Morin fera également le point sur ces nouvelles allégations et cette première entrevue à Tout le monde en parle, ce dimanche 2 mai.