Publicité
Télé

Une finale de saison extravagante, voire burlesque, pour la cinquième saison de 5e rang

Nous suivons religieusement 5e rang depuis cinq ans. La série nous a fait vivre d'innombrables émotions au fil des ans et nous a permis de découvrir plusieurs comédiens coup de coeur, comme Frédéric Millaire Zouvi, qui incarnait un Jean-Michel imparfait qu'on a rapidement adopté.

Comme toute bonne série, 5e rang a ses hauts et ses bas. Si, au cours de ces cinq saisons, nous avons eu droit à des scènes poignantes et intenses, comme l'enlèvement et la séquestration de Marie-Luce (Maude Guérin), nous avons aussi assisté à des moments moins réussis. Malheureusement, la finale de la plus récente saison fait partie des déceptions.

Force est de constater qu'on sent arriver la fin de cette épopée à Valmont. L'histoire s'essouffle. Afin de créer un revirement spectaculaire pour la conclusion de cette saison, les auteurs ont choisi de faire évader Marc Trempe (Marc Béland) de l'hôpital psychiatrique et de l'amener à kidnapper toutes les soeurs Goulet, à l'exception de Marie-Luce, en plus de Gladys (Julie Roussel) et l'amoureux de Marie-Paule (Ève Duranceau). Tout cela pour se venger de Fred (Maxim Gaudette), qui l'avait fait mettre en prison.

S'il y a quelques scènes de tension assez bien exécutées dans ce dernier épisode, l'ensemble s'avère assez chaotique. Les détenus dans le sous-sol de banlieue qui tentent d'échafauder un plan pour attaquer leur bourreau ne manquent pas de nous faire sourciller. Et que dire que ces dernières images à la Psycho où Marie-Paule retrouve le corps putréfié de la mère de Marc assise sur une chaise devant le miroir de sa chambre...

On apprend aussi dans cet épisode que ce n'est pas la mère des filles Goulet qui aurait assassiné Carole, mais bien Marc Trempe lui-même. Comme les auteurs avaient passé plusieurs épisodes à nous convaincre de l'identité de la meurtrière, cela nous apparaît maintenant comme un détour douteux.

Les images de la suite, diffusées après la finale, nous confirment que les prisonnières s'échapperont de l'emprise du tortionnaire psychopathe. Reste à voir dans quel état...

Rappelons que la sixième saison sera plus courte, seulement 12 épisodes. C'est au printemps prochain que sera diffusé l'ultime épisode de ce téléroman qui attire encore plus de 800 000 téléspectatrices et téléspectateurs chaque semaine.

On croise nos doigts pour que la grande finale soit à la hauteur. Nous avons bon espoir en ce sens. Les auteurs nous concocteront certainement un épilogue touchant, rempli d'espoir et d'empathie. Après toutes les épreuves vécues par les personnages de Valmont, ils méritent une fin tendre et lumineuse. Voyez ici ce que nous disait l'autrice sur l'écriture de cette fameuse finale ici.