Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
District 31

Marc Fournier revient sur une scène intimidante tournée avec Gildor Roy

Cette semaine, nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec le comédien Marc Fournier, l'interprète d'Yves Jacob dans la quotidienne District 31. Celui-ci en a profité pour nous dévoiler ce qu'on peut attendre de son personnage dans la suite de l'intrigue.

En parlant de l'équipe qui oeuvre avec coeur sur ce plateau de télévision, devant comme derrière la caméra, le comédien s'est remémoré un moment marquant pour lui, son premier jour de tournage, alors qu'il devait jouer face à Gildor Roy.

Il se souvient d'une scène comme d'un moment intimidant, mais formateur : « Je me rappelle la première fois, une de mes premières scènes. Mon personnage devait confronter Daniel Chiasson. Gildor Roy c'est un géant. Moi je mesure 5'8'' et lui fait genre 6' et plus. J'avais fait la blague après la répétition en disant "Je ne suis pas crédible, j'ai l'air d'un nain de jardin à côté de toi Gildor". Il m'avait dit "inquiète-toi pas le jeune, c'est ton caractère qui va faire qu'il va être grand et je vais te laisser de la place, tu vas voir tout va bien aller." En effet, il avait réussi à me laisser prendre le dessus sur lui et ça m'avait donné beaucoup de confiance pour continuer. »

Le comédien poursuit avec de bons mots pour l'équipe : « Au niveau des comédiens, c'est un rêve pour moi. Ça fait plusieurs années que je suis dans le métier, mais c'est une des premières fois que je suis sur la même série à autant de reprises et sur le long terme. Dès le départ, ils accueillent les nouveaux arrivants dans la série avec beaucoup de générosité. » Michel Charette a d'ailleurs déjà abordé l'importance pour lui de bien accueillir les comédiens invités sur la série.

Marc Fournier ajoute, concernant l'équipe derrière la caméra : « L'équipe d'artisans, c'est la fondation de ce show-là. Quand nous on arrive, il y a déjà le trois quarts du travail qui est fait, dans les décors, les costumes, l'éclairage, l'équipe de son. etc. Ce sont des magiciens pour arriver à faire un show de cette qualité-là, avec peu de moyens, pas beaucoup de temps comparé à des productions américaines, mais il y a un amour de leur craft qui fait que tout se passe bien une fois rendu à jouer la scène. Il y a aussi une camaraderie entre l'équipe technique et l'équipe de comédiens qui fait que c'est super facile. »

Rappelons que le personnage d'Yves Jacob se retrouve au coeur d'une intrigue très importante dans laquelle des hauts placés risquent de tomber. Aura-t-on droit à d'autres surprises dans ce dossier? Marc Fournier nous certifie que oui!