Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Charles Lafortune répond aux gens qui trouvent qu'Indéfendable va trop loin

À la fin de la semaine dernière dans Indéfendable, on découvrait un nouveau cas, celui d'un père qui oublie son bébé dans la voiture lors d'une froide journée d'hiver. Tous les détails ici.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de gens ont dit qu'ils ne regarderaient plus l'émission jusqu'à ce que cette histoire soit achevée puisque c'était trop dur. Apprenez-en plus ici.

« On n’a absolument rien vu. Mais des fois, c'est pire quand on ne le voit pas », nous indique le producteur Charles Lafortune, rencontré sur le tapis rouge du Gala des prix Gémeaux.

Il ajoute : « Ça choque les gens, mais la vraie discussion autour de ça, ce qui devrait être soulevé, c'est qu'en Allemagne tous les bancs de bébé ont un système d'alarme dessus. Si tu laisses un enfant dans le char et que les portes de la voiture sont fermées, le système d'alarme va partir. C'est ça qu'on devrait faire au Canada. »

« Les gens disent que c'est tough, mais c'est sûr, ça va être des procès, ce ne serait pas [doux] », indique-t-il.

« J'ai rencontré Luc Dionne au Bal du MAC hier et il me disait : "j'ai vu que les gens étaient choqués. Regarde bien : lundi, il va avoir plus de gens qui vont le regarder, c'est garanti!" », enchaîne le producteur. À ce sujet, Luc Dionne en connaît un rayon.

Nous avons aussi eu la chance de jaser un peu avec Anne-Elisabeth Bossé, qui foulait aussi le tapis rouge de la grande fête de la télévision dimanche. Celle-ci incarne l'une des protagonistes d'Indéfendable.

« J'aime parler du projet en le détachant de l'autre affaire [STAT], au-delà de sa compétitivité, j'aime le rendu », dit-elle. « J'aime que les gens se penchent sur ce métier-là, qu'ils aient de l'intérêt. C'est quand même très dramatique, les gens sont capables d'en prendre. Mon personnage, on dirait que les gens l'aiment. »

« Je pense que ça passe bien », ajoute-t-elle en parlant de la réaction des téléspectateurs après la première semaine en ondes. « J'avais des craintes. On ne sait jamais dans quoi on se lance. J'ai eu des attentes [par le passé], j'ai cru que des séries allaient marcher alors que pas pantoute. J'essaie de me détacher de ça. »

Précisons que nous avons aussi jasé avec Patrice Bélanger aux Gémeaux et celui-ci a abordé avec nous son départ inattendu de Sucré salé.