Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Rosalie Vaillancourt nous rassure : « Je vais vraiment bien! » 

Rosalie Vaillancourt a alarmé ses admirateurs pendant le week-end, avec un message publié dans une story sur Instagram. À la suite de la publication de l’enquête de La Presse sur l’affaire Julien Lacroix, mercredi dernier, l’humoriste affirmait vivre « des moments pénibles et difficiles ». Voyez l’intégral de son mot éphémère ici.

Mardi, les journalistes étaient convoqués au visionnement de presse de la série humoristique décalée Complètement Lycée (dérivée de la websérie du même nom), dont Rosalie est l’idéatrice avec Pierre-Yves Roy-Desmarais, et dans laquelle elle joue le rôle d’Allie Thompson, un pastiche des étudiantes américaines telles que dépeintes à la télévision et au cinéma.

Évidemment présente à l’événement, Rosalie Vaillancourt semblait s’attendre à se faire poser des questions par rapport aux manchettes des derniers jours, mais paraissait aussi déterminée à ne pas s’étendre sur celles-ci.

Elle a commencé par blaguer lorsque Showbizz.net l’a questionnée sur ses impressions au terme de la dernière semaine.

« On a fait notre sapin, j’étais bien excitée! », a-t-elle lancé sur son habituel ton guilleret, avant de poursuivre, un peu plus sérieuse :

« C’est ce que je peux dire de la dernière semaine. J’ai fait mon sapin, j’ai pris du temps pour moi et j’étais bien contente d’être avec ma famille. »

À ceux et celles qui pourraient se faire du souci pour elle, Rosalie a concédé que sa publication laissait peut-être entendre qu’elle est fragile en ce moment, mais la jeune femme s’est néanmoins montrée rassurante.

« Je voulais plus dire : soyez gentils dans vos commentaires envers les autres. Mais je pense que ça [sa story, NDLR] disait ce que ça avait à dire. Je vais vraiment bien. Ce projet [Complètement Lycée, NDLR] me donne tout l’espoir du monde que les gens aiment ce que je fais. »

Son intervention sur les réseaux sociaux n’était-elle en fait qu’un appel à la bienveillance? Essentiellement, a-t-elle conclu en ces paroles :

« Exactement. Je ne veux pas mettre le focus là-dessus, parce qu’aujourd’hui, je suis vraiment là pour "Complètement Lycée", et j’ai vraiment dit ça pour qu’on amène de la bienveillance, mais je suis déjà passée à autre chose. Parce que j’ai fait mon sapin, après…! »

Spectacles et télé

Preuve qu’elle se porte bien, Rosalie Vaillancourt avait le sourire fendu jusqu’aux oreilles au rassemblement de la joyeuse bande de Complètement Lycée, au Centre PHI, dans le Vieux-Montréal, en matinée.

Dans cette caricature joyeusement ironique des séries américaines pour adolescents, elle donne la réplique à des amis comme Pierre-Yves Roy-Desmarais, Katherine Levac, Patrick Emmanuel Abellard, Antoine Pilon, Vincent Kim, Bernard Fortin et plusieurs autres.

Après avoir imaginé la websérie il y a déjà plus de cinq ans, Rosalie a passé le flambeau de l’écriture à un nouveau tandem de scénaristes, Charles-Alex Durand et Sandrine Viger-Beaulieu, et se dit maintenant prête à laisser son « bébé » télévisuel voler de ses propres ailes. Sous la réalisation d’Alec Pronovost, nul doute que Complètement Lycée rejoindra complètement son public, sûrement formé de beaucoup d’adolescents et jeunes adultes… et quantité de personnes plus âgées également!

« J’ai un droit de regard aux textes, mais ils sont déjà excellents. Je n’ai même pas peur. Je lis ça et je ris! Souvent, je les regarde avant de m’endormir, parce que c’est là que je suis le plus "focus", et je suis tellement crampée! Je me dis que les textes sont tellement bons, que ça doit être aussi bon à l’écran. Et je pense qu’on le rend bien. Ce qui est important pour moi, c’est que les gens soient accrochés aux personnages et que les histoires se tiennent », a indiqué Rosalie.

Sa fille Marguerite aura un an le 22 décembre, mais déjà, Rosalie Vaillancourt a repris le boulot peu à peu. Elle s’apprête à aller offrir des spectacles à Montreux, en Suisse (à l’instar de sa collègue Virginie Fortin, comme nous vous le racontons ici), et planche sur un nouveau projet destiné à la télévision, une idée qui est déjà en développement depuis deux ans. Elle endosse de surcroît le rôle de porte-parole de la Fondation Sunny, qui incite les 5 à 17 ans à s’impliquer auprès des personnes âgées, notamment au moyen de bénévolat dans les CHSLD.

Celle qui terminait sa tournée Enfant roi il y a un an a aussi commencé à roder du nouveau matériel dans les bars, et le gala qu’elle a animé au dernier Festival Juste pour rire, l’été dernier, sera diffusé à la télévision, à Noovo, en janvier. Et elle écrit.

« J’essaie d’écrire 10 minutes par mois, de nouveau matériel, et j’aimerais sortir cette heure à la fin de l’année. Ça serait le commencement d’un "one woman show" que je sortirais en 2024 », a laissé planer Rosalie.