Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

5 secrets de tournage pour les vrais fans de District 31

Nous, comme beaucoup de téléspectateurs au Québec, sommes devenus complètement accrocs à District 31. Nous sommes toujours friands de nouvelles informations concernant notre série préférée. C'est pourquoi nous sommes récemment allés à la rencontre des comédiens principaux afin qu'ils nous racontent quelques secrets de tournage. Voici ce que nous avons appris.

  • LE CARNET DE GILDOR

Récemment, à l'émission Pour emporter, l'acteur Gildor Roy a raconté que le livre noir que Chiasson transporte partout avec lui entre les murs du poste contient plusieurs pages de paroles de chansons. En effet, entre les prises, l'acteur griffonne des textes qui pourraient bien lui servir ultimement pour un nouvel album.

  • LE FUSIL DE VINCENT-GUILLAUME

De son côté, l'acteur Vincent-Guillaume Otis nous raconte qu'il réclame un fusil bien particulier sur le plateau.

« Les fusils qu'on a sont des répliques, évidemment, mais il y en a un seul qui a un poids et qui ressemble à un vrai, et moi j'exige toujours d'avoir celui-là. L'accessoiriste le sait maintenant, il me le réserve. Tous les autres s'en foutent, mais moi je veux tellement que ce soit comme la vraie affaire. Je deviens comme un enfant quand j'ai ça, ce qui est absolument terrible parce qu'il s'agit d'une arme à feu, mais c'est mon côté petit gars. »

  • LES TEXTES DE MICHEL

L'acteur Michel Charette nous a confié qu'il égare constamment ses textes sur le plateau.

« Je perds toujours mes textes. Je suis TDAH. Je dépose mes textes quelque part, je reviens de tourner une scène et je ne les trouve plus. Toute la journée, je cherche mes textes. Souvent, Jennifer, la fille aux accessoires, les retrouve pour moi. Je ne sais jamais où je les mets. Quand tu fais un show de même tu dois être un peu concentré, pourtant, je perds mes textes 40 fois par jour. Des fois, je les dépose dans le micro-ondes pour ne pas qu'on les voie à l'écran et je ne les retrouve plus. »

  • LES FAMEUSES TASSES

Michel Charette a tenu à mettre quelque chose au clair concernant les tasses à café que les sergents-détectives ont toujours à la main. « Il y a toujours du liquide dans les tasses. Les gens nous disent : « il n'y a rien dans les tasses, vous faites à semblant de boire! ». Non, il y a toujours quelque chose. Moi, c'est de l'eau, d'autres c'est du café, certains c'est du Perrier, mais il y a toujours une boisson. »

Aussi, il faut savoir que les tasses du district 31 sont devenues particulièrement célèbres. Elles se font très rares et attirent la convoitise. La productrice Fabienne Larouche a d'ailleurs refusé de les mettre en marché pour la vente, créant du coup cet effet de rareté.

  • LES DESSINS DE CYNTHIA

Cynthia Wu-Maheux nous a précisé que, de son côté, pour passer le temps sur le plateau, elle dessinait sur ses feuilles de textes.

« On a des réduits de textes et souvent, quand je suis à l'attente d'une scène, je m'assoie à mon bureau ou à celui de quelqu'un d'autre et je dessine sur les pages de réduits, que j'oublie ensuite dans le décor. Il y en a quelques-uns aussi que j'ai ramenés à la maison. »

Rappelons que, récemment, la productrice Fabienne Larouche a dévoilé une information très intéressante pour les fans de la série, soit le coût de production d'un épisode de District 31. Découvrez le tout ici.

Voyez les photos officielles de la nouvelle saison ci-dessous.

On vous invite également à découvrir l'opinion de la comédienne Geneviève Schmidt sur son nouveau personnage, soit la mère de l'enfant happée par Bruno. On vous le promet : elle ne laissera personne indifférent!