Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique

Sans rendez-vous : Drôle, sexy, pertinente, mordante... parfaite

Notre critique
Plus qu'un coup de coeur, la série est un coup de foudre!
Charmé

Cela fait déjà un bon moment qu'on parle de la série Sans rendez-vous, mais comme il était impossible de tourner cette série-là en temps de pandémie (puisque les scènes d'intimité sont au coeur de la proposition), il a fallu attendre plusieurs mois avant de la voir enfin apparaître sur nos écrans.

On peut déjà vous dire que Sans rendez-vous aura amplement valu l'attente. Irrévérencieuse, drôle, pertinente, inventive, ludique, mordante; elle trône au sommet des meilleures nouveautés de la saison, voire des dernières années. On y suit les aventures de Sarah, une infirmière-sexologue qui revient d'un congé de maladie de trois mois et qui a pris, au cours de celui-ci, la décision de rompre avec son amoureuse.

En plus de rencontrer certains de ses patients aux problèmes singuliers, on fait la connaissance de ses collègues, tous plus colorés les un que les autres. Il y a, entre autres, Lou (Mikhaïl Ahooja), une personne non-binaire attachante ayant du mal à afficher sa différence dans sa vie personnelle, le Dr. Gagné (Stéphane Crête), un gynécologue dont chacune des conquêtes doit correspondre à un certain standard de beauté, et Dominique (Isabelle Vincent), la propriétaire de la clinique qui cherche à faire plaisir à ses employés, en utilisant des techniques discutables. On est également invité dans le bureau du nouveau psychologue de Sarah, joué par un Stéphane Rousseau hilarant, en pleine possession de ses moyens.

Il faut dire que l'ensemble de la distribution est d'une efficacité redoutable, à commencer par Magalie Lépine-Blondeau, à qui l'on s'attache très rapidement. Elle fait une sexologue crédible, à qui on se confierait sans gêne. La comédienne transpire d'une douceur et d'une empathie séduisantes. Le réalisateur Patrice Ouimet affuble, de son côté, un rythme décapant à cette comédie audacieuse, qui aborde tous les tabous sexuels de front, avec bienveillance et diplomatie. Les scènes d'intimité sont filmées avec la bonne dose de sensualité; on ne plonge jamais dans la vulgarité.

Malgré toutes ces qualités précédemment citées, la principale force de Sans rendez-vous reste l'écriture affutée et juste de Marie-Andrée Labbé, qui nous a précédemment donné la série Trop. Les situations sont souvent étonnantes, rocambolesques, mais jamais invraisemblables. En plus de conjonctures désopilantes, l'autrice nous propose aussi de grands moments d'émotion.

La perfection, c'est un grand mot, et pourtant, Sans rendez-vous flirte avec elle de façon étonnante. À ne pas manquer!

Les dix épisodes de Sans rendez-vous seront tous mis en ligne sur ICI TOU.TV EXTRA dès le jeudi 30 septembre et sur ICI Télé dès janvier prochain.

Voyez la bande-annonce ici.