Publicité

Les plus
récents

Évidemment, le premier médecin à participer à Occupation Double allait avoir droit à des critiques de la part de téléspectateurs, qui le préfèreraient dans une clinique que dans une téléréalité.

Sami s'attendait à ce genre de commentaires et répond ceci à ses détracteurs :

Je suis un jeune adulte et j'ai le droit de trouver l'amour, moi aussi.

« C'est une téléréalité, c'est la représentation de la réalité et il y a des médecins dans la vraie vie. Il y a beaucoup de médecins qui prennent 6 mois de vacances par année. Je ne sais pas comment j'ai paru, mais je me dis que ça pourrait aider à montrer qu'on est des humains après tout, qu'il n'y a pas lieu d'avoir une distance avec les gens. Il y a des patients qui viennent nous voir et qui n'osent pas tout nous dire parce qu'ils ont peur qu'on les juge de par le fait qu'on soit médecin. »

Il ajoute : « Le fait que je sois médecin a peut-être un peu teinté mon aventure, parce que j'avais des règles spécifiques que le Collège des médecins m'a indiquées. Il fallait montrer un bon exemple. Le Collège des médecins est là pour protéger la population. »

Quelqu'un qui me verrait au restaurant un peu saoul, il pourrait faire une plainte au collège des médecins, comme quoi je ne montre pas le bon exemple. Aller à OD, c'est comme aller au restaurant, mais devant un million de personnes et tu ne contrôles pas nécessairement ce qu'on montre de toi. 

Rappelons que ce n'était pas la première année que Sami s'inscrivait à OD. Tous les détails ici.

Sami avoue que l'expérience OD n'était peut-être pas la bonne pour lui. Apprenez-en plus sur son expérience et sa relation avec Céline, qu'il trouve plus belle de semaine en semaine.