Publicité
Télé

Qu'est-ce qu'un Français fait à Big Brother Célébrités? La production nous parle de Bastos

Cette saison à Big Brother Célébrités, la production a choisi d'inclure un Français dans l'aventure. Bastos a participé à dix téléréalités en France. Il est suivi par un million de personnes sur les réseaux sociaux. C'est une vedette chez lui, mais un parfait inconnu chez nous.

Nous avons eu envie de parler à la production afin de comprendre sa décision d'ajouter un agent étranger dans le jeu cette année. La productrice Nathalie Brigitte Bustos a gentiment répondu à nos questionnements.

« On avait le goût de shaker l'affaire, voir la réaction des joueurs », dit-elle d'abord. « Le milieu du Québec c'est vraiment petit, donc les célébrités se connaissent souvent. On voulait arriver avec quelqu'un qui n'était pas connu de personne. On s'est dit que ça, personne n'allait le voir venir. » Effectivement, on ne s'attendait pas à ça du tout!

« Pour lui, c'est une téléréalité différente de tout ce qu'il a toujours fait », ajoute-t-elle. « C'était un saut dans l'inconnu pour tout le monde. On voulait créer une autre dynamique. Déjà, on avait un groupe très hétéroclite, très différent des autres casting des trois dernières années. »

Bastos, qui venait à peine de descendre de l'avion quand il a passé la porte de la maison de Big Brother Célébrités, semble complètement ignorer les règles du jeu. Lui a-t-on expliqué dans quoi il s'embarquait?

« Tous les joueurs ont eu le même brief », nous assure la productrice. « Ils ont reçu le guide du joueur, le guide de la maison, ils ont reçu trois saisons québécoises, une saison canadienne et une saison américaine. Tout le monde reçoit la même base, mais là, après ça... [c'est à eux de regarder tout ça ou pas, NDLR]. On ne peut pas être avec eux dans leur salon. On va voir comment il se dépêtre dans tout ça, mais ça donne l'effet qu'on voulait, on est bien satisfait. »

Il est très attachant, c'est un gentil garçon. Il fait des vagues sur différentes affaires en France, mais on ne voulait pas quelqu'un qui allait être méchant avec les autres colocs. On ne lui a pas passé de commande.

« Mais, lui, il l'a dit en partant : "moi, je ne suis pas un joueur gentil". Il s'est installé comme ça. »

La productrice l'a découvert alors qu'elle regardait la série française Les apprentis aventuriers. Elle a ensuite continué de le suivre sur les réseaux sociaux.

« Je pense qu'en France, la téléréalité ne se produit pas de la même façon non plus. Je pense qu'il y a des conversations qui sont plus dirigées. C'est ma compréhension face à comment il réagit présentement », enchaîne-t-elle. « Nous, on les lâche lousse. Ce qu'on dit à tous les joueurs, c'est : "vous pouvez nous poser des questions, nous demander des conseils jusqu'à votre entrée. Quand vous allez passer la porte, on vous parle plus de ça." »

On l'appelait, on faisait des suivis, il nous répondait qu'il n'avait pas le temps d'écouter les shows.

La production indique qu'il a récemment été aperçu dans la maison de Big brother en train de lire son guide du joueur. Peut-être que l'envie de comprendre les règles du jeu lui a soudainement semblé importante...

Pour le moment, il semble être la cible pour l'éviction de cette semaine, alors que deux pions ont été mis sur le bloc (Barbada et Mélanie Ghanimé), mais tout peut rapidement changer dans le jeu de Big Brother...

D'entrée de jeu, les téléspectateurs ont eu un coup de coeur pour un joueur : voyez de qui il s'agit ici.