Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Pierre Lapointe fait une montée de lait nécessaire à l'ADISQ 2019

Alors qu'il venait présenter un prix sur la scène du Gala de l'ADISQ ce dimanche, Pierre Lapointe a décidé d'utiliser sa tribune afin de faire passer un message important.

« Je ne pouvais pas être ici sans dire un petit mot parce qu'il y a plusieurs élus dans la salle », a-t-il d'abord indiqué. « Pour les gens à la maison, il faut bien comprendre : le milieu de la musique a été le premier milieu à crier haut et fort il y a 20 ans que l'arrivée d'internet c'était extraordinaire, mais que ça allait tous nous foutre dans la merde. Ça y est, il n'y a rien qui a été fait par les gouvernements, ou presque, au cours de ces dernières années-là et nous sommes tous dans la merde! Pas juste l'industrie de la musique, mais aussi les gens dans les médias, les chauffeurs de taxi, les gens qui font de l'hôtellerie, du commerce au détail et j'en passe. »

Il enchaîne : « La raison de ma petite montée de lait actuelle, c'est qu'on se fait voler depuis beaucoup trop d'années par des multinationales qui viennent faire de l'argent au Canada et qui sont, comme par magie, exemptent d'impôts. Connaissez-vous quelqu'un à la maison ou ici dans la salle qui fait de l'argent et qui ne paie pas d'impôts? Moi, je cherche et je ne trouve pas. Pour vous donner une autre image claire à la maison : pour un million d'écoutes de ma chanson « Je déteste ma vie » sur Spotify, j'ai touché 500 $. Je ne sais pas pour vous, mais moi je crois que ma contribution à Spotify vaut plus que 500 $. »

« J'aimerais que dans les prochains mois, tous le monde qui ont un peu de visibilité et surtout ceux qui en ont beaucoup dans les médias au Québec soient unis autour de la même question : il faut marteler au gouvernement qu'on veut que ces grandes compagnies-là paient des impôts et participent à la création de nouveau contenu canadien. » La foule s'est alors levée, hurlant son approbation. « Il en va notre survie culturelle. »

Il faut dire que Pierre Lapointe est reconnu pour ses envolées flamboyantes. On se rappellera qu'il s'était enflammé de façon particulièrement intense contre Radio-Canada à Tout le monde en parle suite à l'annulation de son émission.

Nous avons eu la chance de lui parler quelques minutes sur le tapis rouge de l'ADISQ dimanche. Ce dernier nous a parlé de son retour impromptu sur le siège de La voix, suite au désistement d'Éric Lapointe. Voyez ici ce qu'il avait à nous dire sur le sujet.

Retrouvez-le dans la galerie ci-dessous, le tapis rouge de l'ADISQ de dimanche.