Publicité
Télé

L'île de l'amour : Gabriel raconte sa version de « la saga du sandwich au jambon »

Image de l'article L'île de l'amour : Gabriel raconte sa version de « la saga du sandwich au jambon »

Jusqu'à maintenant, L'île de l'amour nous a servi quelques savoureux moments, mais le plus délicieux d'entre tous reste celui que le narrateur a judicieusement rebaptisé « la saga du sandwich au jambon ». Voyez le résumé de cette péripétie dans la vidéo au bas de l'article.

Comme Gabriel, le principal intéressé dans cette affaire, a quitté la villa ce dimanche, nous avons discuté avec lui de cet évènement marquant afin d'avoir sa version des faits.

« J'étais moins impliqué émotionnellement que tout le monde. J'étais le mouton noir dans la meute de loups », explique-t-il d'abord. « J'ai donc eu comme premier réflexe de me distancer un peu, leur laisser leur moment à eux. Pendant que les boys faisaient leur smoothie final (le même smoothie qu'ils se faisaient depuis plusieurs jours avec la même gang), moi je me faisais un sandwich. »

« Je pense que ça a clashé un peu quand les filles sont arrivées par la suite », indique-t-il. « Elles, elles n'ont pas vu le smoothie, elles n'ont vu que le sandwich sur la table. Elles se sont dit : "quel idiot prend le temps de se faire un sandwich en pleine cérémonie de la flamme quand il y a trois éliminations?" Mon nom a sorti, quelques personnes m'ont vu avec l'assiette en main, donc, ils ont fait 1 + 1. »

Il ajoute : « J'ai un peu passé pour un insouciant, un insensible, mais la réalité de la chose c'est que peu de temps après le départ des insulaires, on allait dormir et quand on va dormir, on ne peut pas aller se faire à manger. Par défaut, je ne connaissais pas les protocoles, j'étais moins impliqué émotionnellement, donc je me suis dit : je ne veux pas aller dormir le ventre vide. J'ai aucune malice, mes intentions elles étaient pures et j'ai été triste de voir Audrey, Gracia et Mohab partir, j'ai versé des larmes, mais ça, personne ne s'en est rendu compte. Ils retiennent davantage le brie qu'il y avait dans la sandwich que les larmes qui ont coulé sur mes joues. »

Il faut dire que cette situation a engendré un différend important entre Gabriel et Maeva, qui formaient un couple. « Elle ressentait de la honte et de l'embarras », dit-il.

« Je trouve qu'elle a porté des jugements rapides sur ma personnalité. Elle m'a même dit : "Les filles m'ont parlé de toi comme étant un gars intelligent émotionnellement et là toi, tu arrives hier et tu me traites comme ça...". J'ai vu ça comme une attaque parce que peu importe la manière dont tu interprètes les choses, je considère que je reste intelligent. [...] Je me suis senti comme une victime de ses émotions à elle. Ça m'a excessivement déstabilisé. Par la suite, ça m'a pris environ 48 heures et j'ai su lâcher prise sur ça et accepter que son interprétation à elle ne m'appartenait pas. À partir de là, ç'a mieux été, j'ai su montrer mes vraies couleurs aux filles et aux gars. »

Il enchaîne ainsi : « Je ressentais beaucoup de haine envers Maeva, mais je me suis dit que la meilleure manière d'agir envers elle c'était d'avoir de la compassion. Exemple, si je faisais un smoothie pour la gang, j'allais quand même lui en offrir un même si elle ne voulait pas que je lui adresse la parole. Je lui offrais avec mon coeur. » Précisons que l'attitude de Maeva depuis son arrivée a fait réagir le public sur les réseaux sociaux. Plus de détails ici.

Mentionné dans cet article