Publicité
Télé

Tout le monde en parle : Les téléspectateurs critiquent un manque de respect envers un invité

Ce dimanche à Tout le monde en parle, Guy A. Lepage recevait comme dernier invité de la soirée le promoteur immobilier et investisseur Luc Poirier qui a récemment vendu des terrains à la société suédoise Northvolt pour la construction d'une usine de batteries de véhicules électriques. La transaction s'élève à 240 millions $.

Lors de cette entrevue, il y avait beaucoup de gens sur le plateau de l'émission et c'était un peu chaotique.

Les téléspectateurs ont réagi en grand nombre sur les réseaux sociaux afin de déplorer cette situation.

  • « M.Poirier est vraiment un homme d'affaires !! Félicitations à vous M.Poirier. Pas trop fort les humoristes derrière lui !! Un manque de respect !! »
  • « C’est vrai qu’il y a eu un grand manque de respect de ceux en arrière de Luc Poirier mais, le gagnant de cette entrevue, c’est lui. À aucun moment je ne l’ai vu se laisser déranger par eux. Il était focus! Bravo encore! »
  • « C’était lamentable d’entendre autant de rire et de moquerie. Ça rappelait trop l’inconfort qu’une partie encore assez grande du peuple québécois francophone a encore du succès en affaires. J’aurais souhaité plus d’admiration et de félicitations de la part de l’animateur et des invités. [...] »
  • « Vraiment désagréable cette litanie de moqueries, de coupures de paroles et de manque de respect de la part de cette lignée d'humoristes. »
  • « Inspirant comme humain. Sans prétention, humble, gentleman. Il mérite le respect; malheureusement beaucoup d’invités ont manqué de classe et de respect. Quelle honte! »
  • « Les humoristes qui se pensaient comiques en dérangeant lors des entrevues. Ils m’énervaient pas à peu près. M. Coderre a bien fait de les faire taire. »

Comme le disait cet internaute, Denis Coderre est intervenu (comme à plusieurs reprises lors de l'émission d'ailleurs) afin de tâcher de calmer les humoristes, qui, généralement, posaient des questions pertinentes, mais sous le couvert de l'humour.

« En tout respect, ce n'est pas une question pour l'humour », a lancé M. Coderre. « Ce n'est pas une blague », a répondu Tommy Néron. « On va se parler après », a alors répliqué l'homme politique pour clore l'échange.

Il faut dire que le politicien avait été écorché plus tôt en soirée par une boutade de Tommy Néron. Apprenez-en plus ici.

Précisons que Luc Poirier a participé à Occupation Double en 2003. Tommy Néron, qui a définitivement été l'étoile du match dimanche soir, lui a lancé : « Est-ce que les filles de ton année d'Occupation Double regrettent leur choix? [...] La rumeur veut que Danny et Christina n'ont pas le même compte de banque. »