Publicité
Télé

Le retour de Stéphane Rousseau dans STAT marqué par une scène extrêmement émouvante

C'est ce mardi 30 janvier qu'Éric (Stéphane Rousseau) est officiellement revenu à l'hôpital St-Vincent après avoir été empoisonné à la ricine, puis guéri grâce à un programme expérimental de l'armée canadienne.

Son retour a été marqué par une scène extrêmement émouvante dans STAT alors que le préposé aux bénéficiaires a approché avec beaucoup de douceur et de tendresse une patiente autochtone, qui refusait de prendre des médicaments pour apaiser sa douleur.

On peut dire que la femme avait de bonnes raisons de ne pas faire confiance au corps médical puisqu'elle avait subi une ligature des trompes à 20 ans sans son consentement. Le tout a été perpétré par un « médecin probablement raciste qui a décidé qu'il stoppait sa lignée », indiquait Emmanuelle (Suzanne Clément), dégoûtée, en réunion avec ses collègues, tout aussi offensés.

L'actrice Kathia Rock, qui incarne la patiente en question, a apporté des précisions sur cette pratique ignoble sur ses réseaux sociaux.

« Saviez-vous qu'au Québec, 22 femmes autochtones affirment avoir subi une ligature des trompes ou une hystérectomie contre leur gré.

Au Canada on parle de 12 000 femmes autochtones!!!!! », a-t-elle écrit sur Twitter.

Dans cette scène magnifique, on peut aussi entendre la comédienne interpréter une magnifique berceuse à sa fille. Il faut savoir que Kathia Rock est aussi chanteuse. Elle a participé à bon nombre de festivals en Europe et au Canada. En 2007, elle a même été finaliste au Festival en chanson de Petite-Vallée. Écoutez l'une de ses interprétations vibrantes au bas de l'article.

Les internautes ont été très émus par cette séquence, qui marquait de belle façon le retour d'Éric dans STAT. Voyez leurs impressions ci-dessous :

  • « Stéphane Rousseau est tellement bon dans son rôle 🥰 »
  • « C'était si beau cette scène avec la dame Autochtone, touchant, émouvant, j'en avais les larmes aux yeux. Merci pour ce moment fragile à la fois. »
  • « Magnifique et touchant, Éric a le don d'aller au creux du coeur des gens, merci pour ces personnages plus vrais que nature. »
  • « Il est un bon intervenant parce qu'il pose des questions et écoute les besoins de l'autre. Je l'adore. »

Rappelons que nous avons rencontré un nouveau personnage cette semaine, qui sera avec nous pour encore quelques semaines. « C'est un des gros challenges de jeu que j'ai eu à faire » : lisez notre entrevue avec l'actrice en question ici.