Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

District 31 : Un épisode important sur le choc post-traumatique

Ce mardi, Luc Dionne nous a proposé un épisode franchement spécial de District 31, dans lequel il a souhaité aborder le sujet du choc post-traumatique. Trop de victimes d'actes criminels vivent encore avec cette blessure intérieure, qui ne guérit pas seule et qui crée la colère et la honte pour celui ou celle qui la porte.

Cette fois, l'auteur a choisi de faire incarner ce drame par Nesly Bonnet, ce patrouilleur interprété par Karl Walcott. On se rappellera que celui-ci s'est fait tabasser dans la salle de bain d'un bar il y a quelques mois et qu'il n'a pas pu identifier ses agresseurs. Nous, de notre côté, savons qu'il s'agissait de Benoît Biron (Éric Hoziel) et ses hommes de main, des complices de François Labelle.

Le policier semble avoir gardé de lourdes séquelles psychologiques de cette agression, qui nous ont été dévoilées ce mardi. Le point culminant de cet épisode réside dans le discours qu'a fait le commandant Daniel Chiasson à Nesly, à propos de la force et de la faiblesse. Un texte tout en finesse de Luc Dionne qui nous a donné des frissons, dans lequel le commandant, toujours superbement interprété par Gildor Roy, dévoile sa fragilité à son subalterne très émotif.

Il était fort pertinent de nous montrer cette réalité qui doit effectivement toucher plusieurs policiers.

Malheureusement, Nesly était en perte de contrôle à la fin de l'épisode, ce qui l'a amené à lui-même commettre un acte criminel, soit une vengeance contre Ben Biron. Devra-t-il en subir les conséquences? On se doute que oui!

Rappelons que nous avons récemment appris que Catherine Proulx-Lemay avait contracté la Covid avant les fêtes. Voici celle qui la remplacera à l'écran pour quelques épisodes ce mois-ci.