Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Cette intrigue fascine les fans de District 31 : ils émettent des théories intéressantes

Cette intrigue de District 31 mettant en scène un crime non résolu datant de 32 ans, alors que le père de Nadine Legrand était encore un sergent-détective, fascine les fans de la série policière. Un bébé aurait été enlevé à la pouponnière d'un hôpital à peine quelques heures après sa naissance.

Ce jeudi, District 31 nous a laissés sur des images de la mère adoptive qui est confrontée par sa fille dans la salle d'interrogatoire du poste. Tout semble indiquer qu'elle aurait volé l'enfant. Sur les réseaux sociaux, les cerveaux des fans bouillonnent d'idées quant aux détails de cette enquête fascinante. Un téléspectateur émet l'hypothèse suivante : et si l'enfant biologique de la mère adoptive de Delphine serait décédé très jeune et que cette dernière aurait enlevé un autre bébé puis lui aurait donné le numéro d'assurance social du poupon mort?

Le fait que les enquêteurs n'aient pas mentionné le métier de la « voleuse » à l'époque des évènements titille également les fans. Était-elle une préposée ayant eu accès à la pouponnière? On se rappellera qu'une histoire similaire avait eu lieu à Trois-Rivières en 2014 alors qu'une femme s'était déguisée en infirmière pour voler un bébé dans la chambre d'une nouvelle maman à l'hôpital Sainte-Marie. Dans la réalité, l'enfant avait, par contre, été retrouvé par les policiers grâce à des témoins. Apprenez-en plus sur cette histoire ici.

D'autres téléspectateurs soulèvent le fait qu'il est étonnant que nous n'ayons toujours pas vu le père biologique de la jeune femme. Serait-il coupable de quelque chose? Une fan laisse entendre que celui-ci aurait pu être de mèche avec la « voleuse » parce qu'il ne voulait pas vraiment de cette enfant. Quelques-uns indiquent aussi qu'on n'a sûrement pas mentionné le nom du détective Legrand pour rien. C'est à suivre, évidemment.

Plus que 4 semaines avant la fin de la demi-saison qui risque de nous jeter par terre, encore une fois!