Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Ce que les téléspectateurs en pensent : Jusqu'où ira Nancy Riopelle?

Ce mardi, à travers un nouveau personnage, nous apprenions que Nancy Riopelle avait l'intention de poursuivre Bruno Gagné pour agression sexuelle. Alors que certains pensaient que le sergent-détective avait peut-être couché avec Nancy malgré ce qu'il prétend devant ses collègues, personne ne doute, par contre, que cette histoire d'agression est une invention de toutes pièces d'une femme blessée et malade.

Dans l'épisode de ce mercredi, même Jacynthe, la soeur et seule alliée de Nancy, a changé de camp pour se rallier avec la police. Cette scène où elle la confronte et lui dit qu'elle l'aimera toujours, peu importe ce qui arrive, était d'ailleurs plutôt déchirante et brillamment interprétée.

Comme nous avons pu voir Mme Riopelle consulter le compte Facebook de la conjointe de Bruno, on peut s'imaginer que celle-ci, qui n'a plus rien à perdre, prépare un plan machiavélique. Sur les réseaux sociaux, le public craint le pire. Plusieurs téléspectateurs croient qu'elle s'attaquera aux enfants de Martine. Certains parlent d'un incendie alors que d'autres pensent qu'elle pourrait réserver le même sort à un des enfants de Martine que celui que Bruno a fait subir à sa fille : le frapper avec sa voiture.

Il y a aussi des gens qui s'imaginent qu'elle va mettre fin à ses jours ou qu'elle s'en prendra à sa soeur. Il faut se rappeler aussi qu'on ignore qui est le père de son enfant (si, bien sûr, elle est vraiment enceinte). Plusieurs fans maintiennent dur comme fer leur théorie que Riopelle aurait drogué Bruno avant de le violer, ce qui semble particulièrement invraisemblable. Chose certaine : Nancy souffre de graves problèmes psychologiques.

Mais, la vraie question dans tout ça c'est : aurons-nous des réponses avant l'été ou devrons-nous attendre à l'automne? Avec la suspension des tournages, force est d'admettre que nous ne sommes pas particulièrement optimistes. On restera probablement sur notre faim. Plus que cinq petits épisodes...