Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Bonsoir bonsoir : Alexandre Barrette gêne Marie-Ève Janvier avec ses blagues salées

Alors qu'il a remplacé au pied levé Jean-Philippe Dion la semaine dernière en tant qu'invité, Alexandre Barrette était de retour sur le plateau de Bonsoir bonsoir ce mardi en tant que collaborateur.

Il a taquiné allègrement l'invitée de la semaine, la faisant même rougir à quelques reprises. La première fois, ce n'était pas en l'attaquant directement, mais plutôt en commentant le travail de leur collègue de radio, Sébastien Benoît. Parce qu'il faut savoir que le trio a déjà animé une émission estivale à Rythme avant que l'humoriste se fasse montrer la porte par les patrons.

« Cette année-là, c'est la même année que Sébastien commençait à animer La poule aux oeufs d'or, l'émission où les gens vont gagner un montant d'argent avant de faire le dernier voyage », lance-t-il.

Son gag a eu une vive réaction sur Marie-Ève Janvier, qui a caché son visage avec ses mains, étonnée par l'audace de l'humoriste.

Il l'a aussi taquinée sur l'échec d'À tour de rôle : « Tu as quitté l'émission marquante, L'amour est dans le pré pour aller faire une autre émission marquante... c'est quoi le nom déjà... À tour de rôle... qui est rendu à sa 4e, 3e, ah non, excuse, ça n'a duré qu'une saison... ». En fin d'entrevue, Marie-Ève Janvier, qui essuyait des larmes tellement elle riait, avouait même qu'une deuxième saison avait été tournée, mais qu'elle n'avait jamais été diffusée.

Alexandre Barrette en a aussi profité pour écorcher l'animateur au passage, comme il le fait toujours si bien. Il a mentionné qu'il avait, à l'époque de la radio, la même technique que Jean-Philippe Wauthier pour les entrevues avec les artistes invités : « Tu regardes 6 minutes du premier épisode, tu jases avec quelqu'un qui a vu la série et après tu te débrouilles en ondes. » Rappelons que lors de sa présence la semaine dernière, Alexandre Barrette a rebondi sur un gag de Fred Robichaud avec une grande agilité.

Encore une fois, Alexandre Barrette a frappé dans le mille!