Publicité

Les plus
récents

Martin Matte, qui est généralement d’une discrétion exemplaire au sujet de sa vie privée, nous titille à l’occasion en publiant sur les réseaux sociaux des photos de son couple, disons, originales. Comme ici, ici et ici.

Puisqu’on savait l’humoriste en couple avec la comédienne Laurence Leboeuf depuis quelques années, on devinait aisément, auparavant, l’identité de la demoiselle cachée sur les bucoliques images.

Or, récemment, des rumeurs de séparation entre Martin Matte et Laurence Leboeuf ont abondamment circulé, au point où certains fins observateurs ont évoqué que la femme sur la dernière photo publiée dans un décor automnal (celle-là) pourrait ne pas être Laurence Leboeuf…

Mais qu’en est-il exactement?

Puisqu’on sait que le Québec veut connaître la vérité, Showbizz.net n’a reculé devant rien et a demandé au principal intéressé d’éclaircir le mystère. Mais qui était donc la charmante personne à l’apparente chevelure blonde sur sa publication du 8 octobre dernier? Sa réponse n’a pas tardé à fuser :

« C’est ma mère! »

« Je ne suis pas bien quand ma mère n’est pas là », a ajouté le fils de 52 ans au complexe d’Oedipe peut-être pas encore complètement réglé. (On blague, bien sûr!)

On salue donc la maman de Martin, visiblement très bien conservée pour son âge!

« Ils copient! »

Par ailleurs, Martin Matte a officiellement lancé l’invitation aux Québécois, mardi, à s’impliquer dans la cause qui lui tient à coeur en allant skier (ou patiner, ou courir, ou glisser…) avec lui, ainsi que plusieurs autres artistes lors de l’événement Les Beaux 4h en février (nous vous disons tout ici).

Les fonds amassés lors de cette campagne de financement seront redistribués à la Fondation Martin-Matte, qui ouvre un peu partout en province des maisons adaptées qui hébergent des personnes traumatisées crâniennes et offrent du répit à leur famille et entourage. Une dizaine de maisons Martin-Matte ont été érigées ou sont en voie de l’être depuis presque 15 ans, dans toutes les régions.

Lancée quelques années plus tard, en 2016, la Fondation Véro & Louis, qui, elle, bâtit des milieux de vie répondant aux besoins des personnes autistes de 21 ans et plus, utilise en quelque sorte le même modèle que la Fondation Martin-Matte. Ce qui génère une observation taquine chez ce dernier, toujours prompt à blaguer sur ses collègues.

« Ils copient! Ils ont toujours fait ça, eux autres! Véro m’a toujours copié… Mais c’est correct. C’est de copier pour faire du bon, alors je l’apprécie. Je l’accepte. »

« Moi, l’année prochaine, j’anime "La fureur" », a ajouté Martin, de son légendaire air pince-sans-rire.

À prendre avec un grain de sel, évidemment… Parce que Martin Matte a une grosse année de télévision devant lui, qui n’a rien à voir avec La fureur. On le retrouvera plutôt dans des projets à TVA (détails ici) et Télé-Québec (détails ici).