Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Au tour de Patrick Bruel de passer dans le tordeur de Marc Labrèche

On se rappellera que le premier invité de la saison en cours d'En direct de l'univers devait être Patrick Bruel. Avec les plaintes d'exhibition et de harcèlement sexuel contre lui, la production a dû changer ses plans à la dernière minute et trouver un nouvel invité. Voyez comment tout cela s'est terminé ici.

Marc Labrèche, qui se moque de bien des personnalités de la communauté artistique dans son émission Cette année-là, a choisi de rappeler cet évènement télévisuel marquant de 2019 cette semaine. Il a donc recréé le studio d'En direct de l'univers comme si France Beaudoin avait bel et bien reçu le chanteur français sur son plateau.

Évidemment, comme on s'y attend, le Bruel de Marc Labrèche est inapproprié, désagréable et inattentif.

Il lance des phrases du genre : « Ce que j'adore avec le Québec, c'est que dedans c'est froid, mais à l'intérieur c'est chaud. Un peu comme... les Québécois. C'est vrai vous êtes chaudes. Un peu comme des petites chaufferettes, je vous adore! »

L'interprète de « Qui a le droit » tente de déconcentrer France Beaudoin avec ses propositions obscènes et ses poses sexy, mais l'animatrice reste de marbre : « Ça fait 11 saisons que j'applaudis comme une damnée à côté d'une vedette qui pleure sa vie pendant que Dumas chante une tourne qui lui rappelle ses Noëls d'enfance, ce n'est pas à soir que ça va changer ».

Encore une fois, Marc Labrèche a produit un sketch délirant qui égaie joliment notre samedi. Découvrez-le au bas de l'article.

Voyez celui de la semaine dernière ici.

Parodie de Cette année-là

Marc Labrèche parodie Éric Salvail sans gants blancs