Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

Julien Lacroix : Un personnage difficile à assumer sur scène

La popularité de Julien Lacroix est en expansion depuis quelques années. On le voit à la télé, sur le web, au cinéma et, évidemment, sur les scènes du Québec. Celui qui a récemment lancé son premier one-man-show à Montréal se déplace vers la Capitale Nationale cette semaine pour une autre première médiatique.

Nous avons eu la chance de discuter avec cet artiste talentueux récemment. On avait d'abord envie de le questionner sur ce personnage absurde et irrévérencieux qui lui colle à la peau.

« C'est Mehdi Bousaidan qui m'avait dit : « comment ça tu es plus drôle dans la vie que sur scène... » Ça m'avait un peu insulté et je m'étais demandé ce qui faisait que j'étais drôle dans la vie et j'ai compris que c'était ce personnage-là, qui est un peu décalé, absurde et vulgaire. J'ai décidé de l'assumer et de le faire sur scène et ça a fonctionné », nous explique-t-il.

Quand Julien Lacroix se retrouve sur un plateau de télé, le personnage n'est jamais bien loin... « Quand je fais d'autres trucs, des tournages ou même des talk-shows, il sort rapidement parce que c'est mon comique, c'est mon drôle naturel. »

Dans son nouveau spectacle, intitulé Jusqu'ici tout va bien, l'humoriste aborde plusieurs thématiques délicates, comme l'homosexualité et les handicaps. « Je traite quand même de façon crue certains trucs, mais je crois que c'est toujours dans la manière de l'aborder qui compte. Quand tu sais que ce n'est pas fait dans la méchanceté.... Il y a des numéros en rodage que je n'ai pas gardés parce que je voulais parler de certains trucs, mais je n'étais pas capable d'en parler comme du monde, je n'avais pas assez de recul. Viendra peut-être un moment où j'en parlerai... »

Il ajoute : « J'insulte pas mal de monde dans le show. De la façon que je le fais, comme ce n'est jamais méchant, que c'est naïf, que c'est moi le taré dans l'histoire, ça passe quand même bien. »

Le numéro le plus marquant de son premier one-man-show reste, pour lui, sa finale. « Dans le spectacle, j'insulte pas mal de monde, donc à la fin, pour clore le truc, je finis avec moi à 10 ans qui me filme avec une webcam et qui fait des capsules mode parce que j'ai toujours voulu faire ça dans la vie. Je me bash pas mal », précise-t-il. « J'en avais pour trois heures de stock de moi à cet âge-là, mais on en a choisi juste quelques séquences. »

L'humoriste indique qu'il y a eu un moment charnière dans sa carrière, un moment où tout a changé. « Ç'a changé à partir des Olivier quand j'ai gagné des prix, les gens savaient un peu qui j'étais à cause du web, mais c'est après Les Oliver que les gens m'ont davantage pris en considération. J'étais invité plus souvent sur des plateaux de télé, etc. Tout a changé dans l'oeil des décideurs à ce moment-là. » Rappelons qu'en Julien Lacroix a remporté trois statuettes aux Olivier en 2017, dont celle de la Découverte de l'année.

Et sa relation avec les critiques? « J'ai été vraiment choyé. Les critiques de mon show sont pas mal toutes positives. La critique, je trouve toujours ça intéressant. Pour le film, on a eu de super bonnes critiques et d'autres plus mitigées. Je les avais toutes lues. Je sais en prendre et en laisser. Ça ne m'a jamais dérangé. Au final, si les gens se déplacent; c'est eux qui ont le dernier mot dans l'histoire. »

D'ailleurs, Julien Lacroix travaille actuellement sur un nouveau film avec son complice, Adib Alkhalidey. Alors que la première fois, ils avaient décidé de financer eux-mêmes leur long métrage, ils ont choisi de se tourner vers les institutions pour leur deuxième production. « Notre idée est cool », mentionne celui qui espère que le projet soit accepté dès le premier dépôt. Voyez des photos du tapis rouge de leur film Mon ami Walid ici.

On pourra aussi voir Julien Lacroix prochainement dans la série Projet 2000, qui sera offerte sur ICI.tou.tv en février prochain. Voyez les détails de l'histoire ici. « L'idée vient d'un spectacle que j'avais fait au Zoofest avec des amis humoristes. Ça m'est resté dans la tête parce que je suis très nostalgique dans la vie. J'ai comme juste réutilisé le thème 2000 et j'ai élaboré une fiction à propos de ça. Je suis allé voir Louis Morissette et je lui ai demandé si on pouvait le pitcher. On l'a pitché télé au début et là je me suis fâché parce que c'était trop long et complexe. Je lui ai proposé qu'on aille sur Tou.tv à la place, c'est un beau milieu entre la télévision et le web. »

Julien Lacroix sera en spectacle à travers le Québec au cours de la prochaine année. Consultez son calendrier ici.