Publicité
Télé

Usher enflamme la scène du Super Bowl LVIII!

En ce second dimanche de février, les yeux de plusieurs Québécois n'étaient point rivés sur les canons télévisuels habituels, comme La Voix ou Big Brother Célébrités, mais bien la tant attendue finale de la saison de la NFL. En effet, le Super Bowl était de retour cette année, dans un match au sommet opposant les Chiefs de Kansas City et les 49ers de San Francisco.

Si cette grosse soirée télé est d'abord et avant tout regardée pour célébrer le football américain, la 58e édition de cette grandiose finale est aussi l'occasion rêvée pour les amateurs de musique de profiter d'un spectacle à grand déploiement, lors de la mi-temps. Et si, par le passé, ce divertissement d'une quinzaine de minutes a été assuré par des vedettes telles Beyoncé (2013), Lady Gaga (2017) ou encore Rihanna, l'an dernier, les organisateurs ont une fois de plus redoublé d'effort, pour mettre cette fois-ci de l'avant Usher.

Figure marquante du R&B et de la pop, Usher a connu dans les années 1990 une gloire spectaculaire, alors que sa carrière était en pleine ascension, et n'a jamais quitté le coeur de ses fiers partisans. Il d'ailleurs compte plusieurs succès musicaux à son actif, dont il a pu promouvoir le large répertoire ce soir. C'est donc de blanc vêtu, de la tête aux pieds, que la superstar a débarqué sur l'imposante scène, interprétant notamment Let it Burn et Caught Up, pour ne nommer que les morceaux marquants.

La fibre nostalgique des partisans a certainement été touchée quand Alicia Keys est venue chanter My Boo, non sans quelques fausses notes, un titre qui avait fait fureur lors de sa sortie en 2004. Puis, sur une scène prenant l'allure d'une horloge géante, Usher a poussé la note sur de beaux classiques de son catalogue musical, avec toute la dégaine qu'on lui connait. À demi-vêtu, il s'est ensuite éclipsé pour laisser la place à l'artiste H.E.R, pour revenir quelques instants plus tard sur OMG, désormais vêtu de patins à roues alignées. Voyez des images ci-dessous :

Le spectacle s'est conclu sur Yeah!, où le rythme vibrait aux envolées lyriques d'Usher, accoutré d'un costume bleu et noir scintillant, de Ludacris et Lil Jon. Sur scène, tout au long du numéro, Usher et ses nombreux danseurs ont fait honneur à l'habituelle présence scénique du chanteur, avec des mouvements symétriques rodés au quart de tour et de jolis effets spéciaux. La danse fourmillait de partout dans notre télé, jusque dans notre salon!

En outre, désirant sans doute profiter des retombées du spectacle de la mi-temps, Usher a sorti pas plus tard que vendredi dernier un nouvel album, intitulé « Coming Home ». En marge de ce lancement, Usher amorcera en août prochain une tournée mondiale « Past Present Future », qui vise à offrir une rétrospective de ses trois décennies dans le milieu. En 30 ans de carrière, Usher nous a offert une foule de moments marquants, avec des titres intemporels et une présence scénique totalement unique. Cette mi-temps constitue assurément l'un des épisodes les plus flamboyants de sa carrière, dont on se souviendra longtemps!

Mentionné dans cet article