Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Un retour musclé pour Maître du chantier

La téléréalité Maître du chantier est de retour à V pour notre plus grand bonheur. L'atelier a fait peau neuve et s'avère encore plus grand et fonctionnel que l'an dernier. On a aussi ajouté quelques nouveautés qui viennent enjoliver le concept, dont une « poignée mystère » qui offre un privilège déterminant à celui qui l'actionne. De nombreux rebondissements viendront aussi teinter la saison et peut-être créer des conflits entre les charpentiers-menuisiers.

Si on est un peu déçu qu'il n'y ait qu'une seule femme dans cette cohorte, on pense que les candidats sélectionnés sauront être à la hauteur des attentes. Plusieurs d'entre eux ont des personnalités fortes, ce qui risque certainement de créer des flammèches au cours de l'aventure. Ils croient tous qu'ils ont ce qu'il faut pour remporter le grand prix de 70 000 $; quelques égos risquent donc d'être écorchés dans le processus.

Alors qu'il avait fallu un certain temps lors de la première saison pour que Patrick Groulx trouve le bon ton à l'animation de ce nouveau projet, il débarque à la barre de cette nouvelle mouture avec une assurance irrésistible. Définitivement, sans l'humour candide de Groulx, la téléréalité de V n'aurait pas la même efficacité. L'animateur semble avoir beaucoup de plaisir à animer Maître du chantier et cela, on le ressent d'emblée.

On a conservé, dans cette deuxième saison, le concept d'aide communautaire. Ainsi, les concurrents construisent un bâtiment ou rénovent une pièce pour venir en aide à une fondation ou une association de bienfaisance. Jumeler la téléréalité à des valeurs d'entraide et de solidarité est une idée lumineuse qu'on apprécie beaucoup en tant que téléspectateurs.

La deuxième saison de Maître du chantier débarque en force dans votre télévision le lundi 13 janvier à 20 h sur les ondes de V. Ne manquez pas ça!