Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Un début de saison aussi mouvementé que pertinent pour Toute la vie

Avec Toute la vie, l'autrice Danielle Trottier a su amener sur la place publique des thématiques et des conversations fort pertinentes sur la maternité, voire la féminitude, sous tous ses angles. Avec le temps, la série a gagné en crédibilité, mais aussi en popularité. Les téléspectateurs se sont attachés aux personnages récurrents de cette proposition, tout en se laissant émouvoir par les destins épars des résidentes de passage à l'école Marie-Labrecque. La troisième saison ne manque pas d'atteindre sa cible, si l'on se fie aux trois premiers épisodes que nous avons eu le bonheur de visionner. Cette troisième mouture s'amorce avec des histoires touchantes, troublantes, des conflits avec une nouvelle direction d'école, des parcours semés d'embûches, mais des sujets toujours aussi pertinents et criants de vérité.

Il ne faudra que peu de temps aux téléspectateurs pour connaître l'état de Christophe L'Allier, formidable Roy Dupuis, après l'agression armée dont il a été victime. Si l'on se doute que cet agresseur en est un bien connu, nous n'aurons pas de réponse claire dans les premiers épisodes. Par ailleurs, en ce début de saison, alors que les résidentes de l'école changent, on sent Christophe particulièrement fébrile, surtout lorsqu'il doit composer avec une nouvelle directrice d'école qui ne fait pas son affaire. Les couteaux volent bas et vous pouvez vous attendre à beaucoup de mouvement en ce sens. Plus encore, Christophe est très concerné par l'histoire de Derek (Henri Picard), ce jeune homme qui souhaite à tout prix conserver la garde de son bébé, malgré sa situation d'itinérance. En dépit de nombreux bâtons dans les roues, Christophe réussira-t-il à aider Derek, même si l'école est dédiée aux adolescentes? Vous l'apprendrez dans les premiers épisodes, avec des scènes particulièrement émouvantes. Parallèlement à tout cela, Christophe aidera sa soeur Julie (Larissa Corriveau) dans sa démarche de plainte contre son frère Patrick (Jean-Nicolas Verreault), qui l'aurait violée. Et que dire de ce fils illégitime qui est de plus en plus présent dans la vie du psychoéducateur?Christophe finira-t-il par reconnaître sa paternité, malgré les volontés d'Anne à cet égard?

Pendant ce temps, on rencontre les nouvelles adolescentes qui vivront de grandes émotions cette saison. Il y a d'abord Daphnée (Marguerite Bouchard), que nous avions connue la saison dernière, qui vit de la violence conjugale avec son conjoint Gabriel (troublant Mattis Savard-Verhoeven), maintenant en prison. La jeune femme, qui a cruellement manqué d'amour dans sa vie, pourrait vouloir tout faire pour en trouver. Un nouveau personnage interprété par Antoine L'Écuyer fera son entrée en scène en lien avec cette histoire. Wivine Coulombe (Marie-Madeleine Sarr) est une canado-africaine qui s’est inscrite à l'école par Internet. Elle revient au Québec après trois années d’absence et son adaptation ne pose aucun problème. La difficulté est ailleurs, dans son historique familial qui la suit comme une ombre. Aurait-elle commis l'impensable? Avec le personnage de Lucas Arditti (Lé Aubin), l'autrice Danielle Trottier aborde un sujet très délicat, la transsexualité, sous un angle inédit. L'autrice confirme avoir fait relire tous ses textes concernant ce personnage par une personne qui connaît la réalité trans. Plus encore, c'est un comédien qui est familier avec le cheminement trans qui incarne Lucas, le talentueux Lé Aubin que nous avons hâte de suivre ici.

Margaux Couture (Tiffany Montambault) est une jeune fille sans histoire qui vient vivre à la résidence Marie-Labrecque, car sa mère (Myriam Leblanc) travaille dans le Grand Nord quatre semaines sur six. Le lien fusionnel entre la mère et la fille est on ne peut plus particulier et Margaux semble cacher un important secret, que nous découvrirons plus tard. Pourquoi cette grossesse est-elle survenue? Mari-Jo Poirier (Philomène Bilodeau) souffre de sclérose en plaques et sa grossesse ne fait pas le bonheur de sa famille, particulièrement de sa mère (Sandra Dumaresq) qui ne souhaite pas voir cette grossesse se poursuivre. Marie-Jo pourra compter sur l'aide de Christophe pour aller de l'avant avec ce rêve qui est le sien, malgré sa maladie. Dans la saison, d'autres jeunes filles feront leur arrivée. Plus encore, nous verrons des comédiens connus se joindre à l'intrigue dans des rôles secondaires, comme Stéphane Jacques, Stéphane Demers, Bernard Fortin et bien d'autres.

Quant à Tina (Hélène Bourgeois Leclerc), est-elle toujours présente? Eh bien oui, comme l'autrice nous l'avait confirmé la saison dernière! On la verra dans son quotidien à l'extérieur de l'école, maintenant qu'elle n'est plus directrice. Les choses ne sont pas roses entre elle et Christophe, puisque celui-ci a du mal à digérer son absence. Comment réagira Tina en apprenant l'agression dont Christophe a été victime? Son instinct protecteur n'est jamais bien loin, heureusement pour tous!

Voilà une nouvelle saison de Toute la vie qui s'entame dans la pertinence, la beauté et la curiosité. C'est avec beaucoup d'attention que nous suivrons le quotidien de ces jeunes femmes, dès le 14 septembre à 20 h à ICI Télé. Quand sensibilisation et divertissement se côtoient, ça donne certainement de la belle télévision!

Voyez la bande-annonce de la saison ici. Des images des trois premiers épisodes sont disponibles ci-dessous.