Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Tournage inusité pour arriver à faire la 3e saison de Discussions avec mes parents

Radio-Canada annonçait hier sa programmation pour l'automne. Alors qu'on croyait que la pandémie allait nuire au retour de nos émissions de fiction préférées, nous avons été surpris de constater que la plupart des émissions seront de retour. Consultez la programmation ici.

Par contre, dans la liste, une émission a soulevé des questionnements : Discussions avec mes parents.

L'émission, très appréciée des nombreux téléspectateurs, met régulièrement en scène des moments de proximité, autour de la table ou dans le salon familial. De plus, il ne faudrait surtout pas courir de risques avec la santé de certains comédiens expérimentés qui contribuent au succès de l'ensemble.

Le producteur de l'émission, Guillaume Lespérance, confirme au Journal de Montréal que pour arriver à faire cette troisième saison, toute l'équipe doit se lancer dans une solution inusitée. En effet,  les acteurs devront passer la durée du tournage isolés, en quarantaine dans un hôtel. Ce faisant, ils pourront oublier la distanciation de deux mètres devant la caméra. « Notre série, c’est des soupers de famille, des réunions... C’est impensable de garder tous les personnages à 2 mètres », indique Guillaume Lespérance.

Entre 15 et 20 membres de l'équipe ont donné leur aval à cette solution originale, qui augmentera les coûts de 10 % pour la production. Le Journal de Montréal confirme que le tournage reprendra le 28 juin, pour un peu plus d'un mois. Les comédiens seront actifs cinq jours par semaine, pour effectuer le travail le plus rapidement possible et ainsi pouvoir retourner dans la vraie vie. « L’idée, c’est de pouvoir libérer les comédiens le plus vite possible pour qu’ils sortent de cette bulle et qu’ils retrouvent leur vie d’avant », indique Guillaume Lespérance.

Comme plusieurs autres producteurs, Guillaume Lespérance tente sa chance, puisque les compagnies d'assurance refusent d'assurer les équipes de tournage contre le coronavirus. Fabienne Larouche expliquait aussi cette problématique récemment, tout en demandant l'aide du Gouvernement en ce sens. Guillaume Lespérance conclut avec le JDM : « On vit des moments difficiles, mais je trouve ça hyper motivant d’essayer de trouver des solutions pour traverser cette crise. En télévision au Québec, on réussit toujours à faire beaucoup avec peu de moyens. On a une occasion de s’illustrer en montrant notre savoir-faire. »

Source : Journal de Montréal