Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

Stéphane Rousseau aborde l'avenir de son personnage dans STAT et ce qui nous attend

Dans le cadre de la tournée promotionnelle pour la sortie du film 23 décembre, dont nous aurons l'occasion de vous reparler, nous avons pu nous entretenir avec le sympathique Stéphane Rousseau. Évidemment, nous en avons profité pour le questionner sur son rôle dans la quotidienne STAT.

Celui-ci y incarne Éric Perron, un artiste devenu préposé aux bénéficiaires pendant la pandémie. Au fil des semaines, les téléspectateurs se sont attachés à ce personnage touchant, qui a des interactions bienveillantes avec les patients de l'Hôpital Saint-Vincent. Plus encore, depuis quelques semaines, on s'inquiète pour lui, en constatant qu'il évolue avec une dépendance au jeu.

« Pour le jeu, effectivement il a des problèmes et je ne crois pas que ça va aller en s'améliorant », indique d'emblée le comédien, sachant qu'il ne peut pas trop en révéler sur ce qui s'en vient.

Il aborde toutefois l'histoire qui lie son personnage à celui d'un itinérant interprété par Claude Laroche : « Je peux vous parler de cette relation-là. J'aime tellement Claude Laroche, c'est tellement un bonheur de jouer avec ce gars-là. C'est vraiment touchant effectivement. Les préposés ce sont plus souvent eux qui sont dans l'émotion que les médecins qui doivent rester un peu plus cartésiens. Là, j'ai plein de belles occasions de jouer dans cette gamme d'émotions là avec Martin [NDLR : Martin Poitras est interprété par Claude Laroche]. J'espère qu'il va rester là longtemps. On ne sait jamais comment ça évolue. Il se passe plein d'affaires avec lui. C'est une "relation" qui va quand même durer un certain temps, on ne sait pas combien de temps, mais oui. »

Concernant ce que nous allons voir dans la quotidienne d'ici la pause des fêtes, Stéphane Rousseau nous dit : « Marie-Andrée Labbé sait nous surprendre et elle va continuer à nous surprendre. Moi je lisais des trucs que nous n'avons pas encore tournés d'ailleurs et je me disais "OK, ça s'en va là!". C'est assez capoté! »

Par ailleurs, le comédien estime que toute l'équipe a vraiment atteint son rythme de croisière maintenant : « On est tous plus rodés. Tu apprends. Ça va tellement vite, c'est une fréquence vraiment rapide de tournage. Ce qui est l'fun avec le format de la quotidienne, c'est que tu peux aligner le tir, te corriger en cours de route, ça te permet de retravailler tout le temps, ce qui est un bel avantage par rapport à d'autres séries où tout est canné. » La productrice Fabienne Larouche nous expliquait en ce sens avoir procédé à quelques ajustements suite à certaines critiques des téléspectateurs en début de saison.

Stéphane Rousseau conclut ainsi : « J'adore mon personnage, je suis très attaché. Déjà à la lecture, je me disais "je pense que je préfère jouer ce préposé aux bénéficiaires à un médecin", ça me colle mieux finalement. Je l'aime beaucoup, je le trouve touchant. »

STAT est présentée du lundi au jeudi à 19 h à ICI TÉLÉ et en rattrapage sur ICI Tou.TV.

STAT

STAT : Qui envoie des colis inquiétants? Les téléspectateurs ont une petite idée