Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Quand Anne Dorval et Steve Gagnon prennent le contrôle du plateau de Tout le monde en parle

Peu importe l’année, peu importe les circonstances, il est bon de savoir que nous pouvons toujours compter sur Anne Dorval pour mettre le feu à un plateau de télévision.

Pas littéralement, nous tenons à vous rassurer.

Mais c’est néanmoins ce qui s’est produit - au sens figuré, nous ne le préciserons jamais assez - lors de la première édition de 2023 de Tout le monde en parle, diffusée ce dimanche 15 janvier.

Accompagnée par le comédien Steve Gagnon, avec qui elle partage l’affiche de la pièce Je t’écris au milieu d’un bel orage, qui sera présentée dès mardi sur les planches du TNM, la principale intéressée a semblé oublier totalement qu’elle était sur un plateau de télévision pour nous offrir le premier « moment Anne Dorval » de 2023.

La complicité entre les deux comédiens a été comparée par la coanimatrice invitée Marie-Lyne Joncas à celle que Dorval entretient depuis des années avec Xavier Dolan. Et effectivement, Steve Gagnon dégage une énergie très similaire.

De sorte qu’il y a eu quelques instants où Anne Dorval a dû s’excuser d’avoir coupé la parole à son nouveau complice, emportée par la même passion qui les nourrit.

« Je t’aime comme ça, tu m’empêches de m’engouffrer », a alors lancé Steve Gagnon.

Puis ils se sont obstinés sur le nombre de maîtresses « officielles » d’Albert Camus. Était-ce trois ou quatre? Nous ne le saurons jamais.

« On annule tout le reste et on vous écoute », a proposé à un certain moment Marie-Lyne Joncas, fascinée par ces débordements.

Le délire et la cacophonie ont pris de telles proportions que Steve Gagnon a malencontreusement été victime d’un accident de gorgée d’eau.

« Merde, j’ai craché devant 1,8 million de personnes », a alors déclaré le principal intéressé, avant que Guy A. Lepage lui rappelle que le tout était d’autant plus filmé en haute définition.

Note de bas de page : si vous voulez mettre Anne Dorval dans tous ses états, parlez lui du jeune dramaturge Maxime Carbonneau, pour qui elle ne tarit pas d’éloges.

« Maxime Carbonneau, Maxime Carbonneau, Maxime Carbonneau… », a-t-elle interrompu une fois de plus Steve Gagnon lorsque ce dernier a prononcé son nom, comme si elle souhaitait le faire apparaître en studio tel Betelgeuse. 

Évidemment, chez les téléspectateurs, les réactions furent mitigées face à toute cette agitation, certains ayant savouré le moment de télévision sans retenue, d’autres n’ayant pu supporter le chaos ambiant.

Mais à l’instar des autres personnes présentes sur le plateau, ce moment délirant nous a certainement donné le goût de voir quel genre de flammèches la rencontre entre les deux artistes produit sur scène.

Pour plus d'informations sur la pièce Je t'écris au milieu d'un bel orage, cliquez ici.