Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Patrice Bélanger déplore la fin d’Hôtel

La décision est tombée au début novembre : après seulement quelques semaines en ondes, la série Hôtel verra déjà sa fin définitive arriver, au printemps 2023. Nous vous en disons plus à ce sujet ici.

Alors qu’on croyait la fiction établie pour quelques années à TVA, la chaîne a plutôt décidé de l’annuler après une seule saison. Il restera 12 épisodes d’Hôtel à diffuser après les fêtes (réalisés par Jean-Carl Boucher, alors que ceux de l’automne étaient orchestrés par Éric Tessier), après quoi on devra dire adieu au personnel de l’hôtel Dumont.

Un retournement qui attriste vivement Patrice Bélanger, interprète du très endetté Hugo Roberge. Ce dernier a vivement déploré la mort annoncée d’Hôtel lorsque Showbizz.net a discuté avec lui, sur le tapis rouge de la première du one woman show de Christine Morency, Grâce, mercredi dernier.

« Ce qui me brise le plus le coeur, c’est que c’est catastrophique pour certains artistes », a observé le toujours volubile comédien.

« Moi, je fais partie des privilégiés, des choyés. J’ai du boulot ailleurs. Mais il y a des acteurs et actrices, là-dedans, dont c’était le gagne-pain, la base alimentaire prévue pour deux ou trois années à venir. Parce que c’était ça, le plan! Par exemple, les artistes qui font la musique d’une telle série avaient peut-être réservé une plage horaire pour ce contrat, pour regarder les épisodes et composer leurs musiques. Ils avaient probablement refusé d’autres propositions, et là, ils apprennent que c’est annulé. Et les contrats sur lesquels ils auraient pu travailler sont maintenant comblés par d’autres musiciens. C’est ce qui est un peu catastrophique, ces pertes d’emploi. C’est ce qui me fait réagir. »

Celui qui changera de réseau en 2023, qui a accepté d’abandonner le navire Sucré Salé dont il a tenu le gouvernail pendant huit étés pour prendre la tête d’un nouveau projet stimulant à Noovo (lequel? Découvrez-le ici!), se surprend d’autant plus de la volte-face de TVA que les cotes d’écoute d’Hôtel, jusqu’ici, sont très honorables.

« On a une bonne base solide de téléspectateurs qui nous suivent. On est à 600, 700 000 téléspectateurs tous les jeudis, et on frôle le 900 000 avec les cotes révisées d’enregistrements et de réécoutes. À une ère où l’écoute en général détermine beaucoup ce qui revient ou pas, nous, on l’a. Alors, on est très déçus et on saisit mal cette décision. Pour les artistes et artisans, autant derrière que devant la caméra. Et, ce qui me tue, c’est de laisser ces milliers de téléspectateurs avec une fin non aboutie, non terminée », a terminé Patrice Bélanger, dont la quête du personnage dans Hôtel nous laisse un peu perplexes. Nous vous expliquons ici pourquoi.