Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

OD dans l'Ouest : Place aux enfantillages

Jay Du Temple nous avait promis de la bisbille et des moments de malaise pour la dernière semaine d’OD dans l’Ouest, et Lady Pagaille a certainement tenu sa promesse jusqu’à présent.

Suivant la qualification de Robin et de Marilou pour le voyage final, nous avons eu droit, ce mercredi 24 novembre, à un très lourd moment d’explications, de justifications et de rancœur en guise de dernier 5 à 7 de la saison.

Ines s’est d’abord assurée de bien faire comprendre à tout le monde qu’elle ne voulait absolument rien savoir d’envoyer Robin et Marilou dans le Sud et qu'elle se dissociait de la décision de sa douce moitié. Le tout tandis que Stevens a expliqué qu’il a simplement voulu donner sa place au gars dont il était le plus proche dans l’aventure.

Jusqu’ici, tout va bien.

Le jeu est pourtant fort simple : se classer premier au deuxième lors d’un ODéfi, et laisser les autres déterminer qui avance et qui attend.

Peu importe ce que nous pouvons penser du parcours de Robin, lui et Marilou ont remporté les deux ODéfis pouvant donner accès à la grande finale. Cette donnée doit aussi compter pour quelque chose. Et la pilule aurait été particulièrement difficile à avaler pour le couple - avec raison - s'il s'était vu refuser son laissez-passer pour une deuxième fois dans une cause gagnante.

Si Fred et Audrey avaient voulu obtenir rapidement leur place en finale, ils auraient aussi pu se montrer aptes à lire un simple manuel d’instructions (avouons-le, le gag de la difficulté d'assembler un meuble Ikea a fait son temps depuis une bonne dizaine d’années).

« Si c’est comme ça, moi je ne joue plus. »

Si Fred a été le seul à comprendre et à accepter le raisonnement de Stevens, Luca, Amélie et Audrey se sont rapidement mis en mode boudage pour bien communiquer leur mécontentement.

Plus encore, les deux couples non qualifiés ont même fait part de leur (fausse) intention de quitter l’aventure, et de tourner le dos à la possibilité de prendre part au voyage final en raison de cette décision ô combien controversée!

Bref, vous ne voulez pas inviter ces quatre individus à jouer une partie de Monopoly avec vous, car vous pouvez être certain qu’ils quitteront la table dès le moment où vous commencerez à peut-être penser à bâtir des hôtels sur Promenade et Place du Parc.

Entendons-nous, les candidats d’OD dans l’Ouest l’ont eu relativement facile en ce qui a trait jeu, alors que chaque élimination a suivi la logique des dispositions amoureuses de tout un chacun. Les choix déchirants ne furent pas légion cette saison, même si les larmes ont souvent coulé à flots pour un oui ou pour un non.

Mais maintenant que nous sommes dans le dernier droit et que les choses deviennent un peu plus sérieuses, accepter cette réalité où tout le monde se serait senti trahi de toute façon, être beau joueur et digne d’un prix d’une valeur de plus de 600 000 $, ça ne devrait pas être sorcier dans un jeu où tout est une question d'apparences.

Il y a au moins eu un semblant de réconciliation et d’excuses par la suite.

Quand on vous disait que la dernière semaine peut s’avérer cruciale avant le vote du public… Robin et Marilou peuvent-ils - malgré eux - se bâtir un capital de sympathie assez fort en raison des agissements des autres pour espérer recevoir la traditionnelle pluie de confettis de la victoire ce dimanche? Ce ne serait pas une première dans l’histoire de la téléréalité...

OD dans l'Ouest est diffusée du dimanche au jeudi à 18 h 30, sur les ondes de Noovo.