Martin Vachon dit adieu à son personnage de Mémoires vives avec émotion

En janvier dernier, on apprenait que la série Mémoires vives prendrait officiellement fin en décembre 2017.

Le tournage pour cette dernière saison est en cours.

Ainsi, nous espérons voir dans ces derniers moments si Jérémie Gendron, personnifié par Pier-Luc Funk, finira par répondre de ses terribles actes. Rappelons que celui-ci fait partie de notre top des vilains qui ont volé la vedette à la télévision en 2017.

De son côté, le comédien Martin Vachon a dû dire adieu à son personnage de Bruce Martin-Murphy cette semaine, non sans une certaine émotion. Celui-ci a fait ses remerciements sur les réseaux sociaux, tout en expliquant qu'il s'agit d'une étape importante pour lui.

« Aujourd'hui se termine une magnifique aventure qui aura duré cinq ans...Pour une dernière fois aujourd'hui, j'enfile mon costume de Bruce et je ne vous cacherai pas que j'ai un petit moton en écrivant ce message... mais bon je ne dois pas pleurer ça va gâcher mon maquillage ! Haha ! »

Du coup, il remercie l'auteure Chantal Cadieux, la réalisatrice Brigitte Couture, les enfants qui incarnent sa progéniture dans la série, mais surtout sa partenaire de jeu des dernières années, Charli Arcouette.

« Mais plus spécialement merci à Charli Arcouette, ma Mathilde... tu es une actrice avec un talent incroyable, ce fût un plaisir de jouer à tes côtés toutes ces années...bon tu as clairement gagné un Gémeaux grâce à moi mais bon... ;) Est-ce qu'on va revenir ensemble ou pas ? Pour savoir faudra écouter la dernière saison ! »

Parions que l'ancien couple de Bruce et Mathilde nous offrira une réunion dans les règles de l'art dans cette dernière saison. Nous l'espérons du moins...

Rappelons que Martin Vachon peut être vu actuellement dans la première saison de Cheval-Serpent, la nouvelle série de l'auteure d'Unité 9, disponible sur l'Extra d'ICI Tou.tv. Il y incarne l'animateur des soirées au bar de danseurs nus. Nous avons d'ailleurs particulièrement apprécié cette nouvelle offrande de Danielle Trottier.