Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Martin Matte revient sur la pointe qu'il a voulu lancer avec son sketch du Bye Bye 2021

Martin Matte était de passage sur le plateau de Deux hommes en or et Rosalie, ce vendredi 14 janvier, et l’humoriste est revenu sur l’excellent sketch auquel il a pris part dans le cadre du Bye Bye 2021, qui traitait notamment de l’impact psychologique du confinement et de l’école à la maison sur les jeunes âgés entre 17 et 20 ans.

« Si on saute dans dix ans, c’est sûr qu’il va y avoir de quoi sur ces jeunes-là qui avaient 17, 18, 19 ou 20 ans et qui ont passé deux ans en pandémie. On entend : ''C’est beau, ils sont résilients''. Ils n’ont pas le choix », a-t-il déclaré.

« Moi, voir mon gars dans sa chambre pendant un an à faire l’école… Je n’aimerais pas être dans les souliers du premier ministre. C’est violent comme décision de dire : ''En haut de 17 ans, ils font l’école dans leur chambre''. C’est fou, plus aucune vie sociale, plus de sorties. Moi, j’écoutais la TV à 21 h 30 avec ma tisane. Ma fille, elle voulait mourir. C’est dur pour eux. Donc oui, je me sers de ça pour lancer une petite pointe. » 

L'humoriste a poursuivi en abordant la problématique d'une autre perspective, et en s'interrogeant sur les façons dont pourrait être renforcé le réseau de la santé.

« Je trouve ça important qu’ils aillent à l’école en présentiel. En même temps, le problème, ce sont les hôpitaux. S’il y a 1000 personnes qui ont la COVID-19, il y en a 999 qui vivent ça chez eux avec des petits symptômes, et il y en a une qui va à l’hôpital. Et dû à cette personne-là à chaque mille, tout est fermé. Qu’est-ce qu’on fait pour améliorer le réseau de la santé? C’est là-dessus qu’il faut se concentrer », a-t-il conclu.