Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

L'édition spéciale de Tout le monde en parle en confinement s'achève cette semaine

En raison de la pandémie, Tout le monde en parle avait décidé d'allonger sa saison de cinq semaines, au grand bonheur des téléspectateurs.

Guy A. Lepage et son équipe nous ont offert des émissions pertinentes et divertissantes qui ont brillamment occupé nos dimanches soirs, mais, comme toute bonne chose à une fin, nous devons leur dire au revoir ce dimanche.

En entrevue avec Radio-Canada, Guy A. Lepage indiquait qu'il avait aimé la formule en direct de Tout le monde en parle, mais que celle-ci ne deviendrait pas la nouvelle norme. « Quand tu fais un interview de 14 minutes avec quelqu’un, tu veux être sûr qu’il soit bon et que ça ne lui prenne pas 10 minutes pour se réchauffer. En direct, tu ne peux pas l’aider au montage. C’est à ça que ça sert, le montage; à améliorer le contenu », explique-t-il.

L'animateur indique que l'absence de public aura eu des effets positifs. « [...] les invités se confient beaucoup plus. Comme le dit Dany Turcotte : Tout le monde en parle est devenu une émission de radio beaucoup trop éclairée. Les gens se confient davantage. Je pense qu’ils ont envie de se confier à cause de la pandémie, mais aussi parce que parler à quatre personnes, ce n’est pas la même chose que de parler devant une foule. Tu oublies que tu es en représentation. »

Rappelons que dimanche dernier à Tout le monde en parle, Horacio Arruda est revenu sur sa danse, qui a fait beaucoup jaser dans la dernière semaine.

Guy A. Lepage a aussi eu la chance de recevoir le premier ministre du Canada Justin Trudeau à son émission. Voyez ici ce que le public a pensé de cet entretien important.