Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

Le producteur de STAT aborde ce qui nous attend d'ici la pause de mi-saison

Alors que les téléspectateurs voient déjà arriver la fin de certaines de leurs séries, nous nous sommes entretenus avec le producteur Guillaume Lespérance, qui mène de front plusieurs projets d'envergure, dont Tout le monde en parle, Discussions avec mes parents, le Bye Bye 2022 et STAT. Ce fut l'occasion d'avoir une discussion franchement intéressante sur STAT et le format de la fiction quotidienne, qui est une première sur la feuille de route déjà chargée du producteur.

Pour STAT, Guillaume Lespérance fait équipe avec Aetios Productions, soit les producteurs Fabienne Larouche et Michel Trudeau, pour mener ce projet d'envergure à bon port. Avec leurs années d'expérience en quotidienne - avec Virginie, 30 vies et plus récemment District 31 - les productions Aetios ont développé une expertise qui ne se dément pas.

« Pour moi, comme producteur, c'est une aventure qui est absolument fantastique », lance Guillaume Lespérance. « Je connais ça la télé, ça fait longtemps que j'en fais. La quotidienne, c'est un autre trip complètement. J'ai appris plus de choses en six mois, que dans les cinq dernières années. Fabienne et son équipe sont les meilleures pour faire ça. Elle a ouvert tous ses livres, elle m'a tout montré. Pour moi c'est une super belle aventure et j'en suis vraiment reconnaissant. »

Il poursuit : « Je connaissais la quotidienne, parce que j'ai fait Un souper presque parfait pendant 10 ans. Je connaissais le volume, disons, mais quand tu fais de la fiction, tu parles de 150 jours de tournage. On a une grosse grosse équipe, ça n'a rien à voir. Tu es tout le temps en train de trouver des mixes, des montages, tout va très vite. Marie-Andrée Labbé écrit seule la série, c'est colossal. [...] Ce mélange de talent, de vision et de travail acharné; j'ai une grande admiration pour le travail qui est fait. »

Depuis le début de la saison, l'équipe a procédé à divers ajustements, suivant les critiques de certains téléspectateurs. Fabienne Larouche nous confiait récemment avoir fait appel à un médecin bien connu des téléspectateurs pour les aider dans cette aventure. Guillaume Lespérance s'exprime ainsi à ce sujet : « On est agacé par les choses qui nous passionnent. Le pire feedback que tu peux avoir en télé, c'est l'indifférence. On ne s'en cachera pas, on a eu des ajustements. C'était la première fois qu'on faisait une quotidienne comme ça, on a construit un hôpital en deux mois et demi. C'est une énorme aventure. Quand on a des commentaires du public, je vis toujours ça positivement. On est à l'écoute, on veut tous s'améliorer. C'est normal aussi, quand un projet part, de chercher ses repères. Là, on a trouvé notre rythme. Pour nous, ç'a été une école. On a appris. »

À savoir ce qui nous attend d'ici la pause de mi-saison, le producteur se fait plutôt discret, à l'instar de Fabienne Larouche qui a toujours gardé un omerta sur ce qui nous attend. Il pouvait toutefois nous dire ceci : « Moi c'est ma première finale de mi-saison. Si j'avais été seul, il y a plein d'erreurs que j'aurais faites, il y a plein de choses que je ne savais pas. Fabienne Larouche a 27 ans d'expérience, Marie-Andrée Labbé c'est une super autrice. On va être à la hauteur des attentes et je pense qu'on le prouve chaque semaine! »

De son côté, le comédien Stéphane Rousseau, qui incarne le préposé aux bénéficiaires Éric Perron, nous disait ceci sur la suite des choses et sur ce qui attend son personnage.

Il faudra donc être à l'écoute pour voir ce que cette dynamique équipe nous réserve comme surprises.

STAT se poursuit, du lundi au jeudi, à 19 h sur les ondes d'ICI TÉLÉ jusqu'au 18 décembre. Consultez notre calendrier de la rentrée télé de l'hiver 2023 pour savoir quand vos émissions préférées recommencent.

À noter que Guillaume Lespérance est aussi producteur du film 23 Décembre, qui prend l'affiche ce vendredi 25 novembre dans plusieurs salles au Québec. C'est à voir!