Publicité
Télé

Kimberly de Masterchef Québec s'adresse à ceux qui croient qu'elle n'aurait pas dû être éliminée

Jeudi, c'est l'attachante Kimberly qui a dû quitter la compétition de Masterchef Québec.

Les trois candidats restants de la compétition devaient cuisiner un oeuf bénédictine parfait. Malheureusement, la sauce hollandaise de Kimberly s'est séparée, ce qui lui a coûté sa place.

« Le pire c'est que le dimanche d'avant, j'avais reçu mon amie à bruncher et j'avais fait les plus beaux œufs bénédictine que j'ai faits - et même mangés - dans ma vie. La même semaine, bang, je pars sur une sauce hollandaise », nous confie-t-elle, amusée.

« La technique n'était pas là », précise-t-elle à propose de son plat. « Tout de suite quand j'ai servi mon assiette, je savais que c'était fini. »

Dans la même semaine, je suis passée de gagner un défi à perdre la compétition. Finalement, j'ai gagné de quitter.

Plusieurs personnes se sont dites déçues que la directrice des ventes de territoire en automobile quitte l'émission.

«  Merci d'avoir vu la vraie personne, la cheffe amateure passionnée en arrière de tout ça », répond-elle à ceux qui l'encensent sur les réseaux sociaux. « C'est une belle vague d'amour, c'est toujours le fun de se le faire dire. »

Outre son énergie et son talent, un autre élément fait jaser les internautes au sujet de Kimberly.

« Après ça, il y a ceux qui sont obsédés par mes ongles. C'est le sujet de l'heure », dit-elle. « Comme j'ai dit à ma première entrevue de Masterchef : tout ce que je connais dans la vie, c'est de travailler avec mes ongles. Ce n'est donc pas un problème. Je n'ai pas peur de me salir. Ça fait partie de moi. »

La victoire de Kimberly a aussi, indirectement, éclaboussé Yvon, qui a été à nouveau sauvé in extrémis par les juges. « Le gars mérite d'être là autant que tout le monde. Ce n'est pas "fair play" de parler de même. Il a livré la marchandise, il est allé en défi d'élimination, il survit et il est bon. C'est un homme super attachant Yvon, il est drôle au bout! Mais, encore là, c'est facile de se cacher en arrière de ton cell et de faire des commentaires sur le monde. Les gens ne le vivent pas à notre place, c'est nous qui sommes là. »

« C'est le bout qui vient plus me chercher », mentionne-t-elle en parlant des réactions sur les réseaux sociaux. « C'est gratuit. Je lâche prise à un certain moment parce que ça devient toxique. »

Rappelons que Yvon a choisi de ne pas rester muet face aux critiques à son égard. Plus de détails ici.

Kimberly indique que les cuisiniers amateurs de Masterchef Québec sont devenus amis. « On est 16 personnes qui s'aiment, qui partagent la même passion. On a tous des personnalités super différentes, mais c'est un "fit" parfait ensemble. Ce sont vraiment des personnes extraordinaires que j'ai rencontrées à Masterchef. »