Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Jay Du Temple discute de l'impact de sa beauté sur sa carrière

Ce dimanche, à L'autre midi à la table d'à côté, Jay Du Temple et Serge Denoncourt ont discuté de plusieurs sujets fascinants, dont la beauté. 

Le metteur en scène de 59 ans a osé introduire ce sujet assez épineux auprès de l'humoriste de 30 ans son cadet.

« Quand j'ai commencé à faire de l'humour, ça m'a aidé de rentrer dans les standards de la société, d'être considéré comme un beau garçon », a indiqué Jay Du Temple d'emblée. « Ça m'a aidé à travailler mes jokes deux fois plus fort, parce que je me disais : "Ils n'auront pas le choix de me parler de mon stock". »

« Quand j'ai commencé à faire de l'humour, je ne m'habillais pas comme je m'habille normalement. Je mettais du linge sobre, j'enlevais mes bracelets, mes bagues. Je me mettais au neutre. Quand j'ai commencé à me faire pousser les cheveux et la barbe, ma mère avait peur que j'essaie de me cacher. »

L'humoriste indique que la raison pour laquelle les gens viennent voir son spectacle, même si c'est uniquement parce qu'ils le trouvent beau, l'importe peu. « Une fois qu'ils sont dans la salle, c'est à moi de faire ce que je souhaite faire. La raison pour laquelle tu es là, je n'ai aucun contrôle là-dessus, ce que je contrôle, c'est quand tu es assis, je parle de ce dont j'ai envie de parler, et je te fais rire de la manière que je peux le faire. »

Il poursuit : « Je me suis fait lancer des fleurs pour Occupation Double, comme si j'avais donné du sang à des chiens Mira, et je me suis fait quasiment dire : ''Pourquoi tu pratiques ce métier?'', par rapport à mon one-man-show. Je trouvais ça inégale comme critique, parce qu'OD, je trouvais ça vraiment plus facile pour moi que du stand-up. »

« Je suis conscient [qu'être beau] c'est une chance; je travaille à la télé. [...] Je ne peux pas baser ma confiance et mon identité sur quelque chose que je n'ai pas choisi. [...] S'il y a quelque chose qui m'a aidé dans la vie, c'est que moi, très jeune, j'ai fait de l'exéma partout sur mon corps jusqu'à l'école de l'humour. Quand j'étais kid, on me disait : "Ark ouache, dégueulasse!" Je savais que j'étais un beau garçon, mais je savais aussi que je répugnais du monde. Je n'aimais pas nécessairement mon corps. [...] Je pense que je n'ai jamais eu la confiance du beau gars », mentionne-t-il.

Serge Denoncourt et Jay Du Temple ont aussi échangé sur leur vie sentimentale. Le metteur en scène a notamment expliqué la raison pour laquelle il a choisi de rester célibataire. Lisez le tout ici.