Publicité
Entrevue

Emily Bégin embarque dans un autre des projets fous de son amoureux, non sans certaines réticences

La deuxième saison du docuréalité Avec pas de plan! d'Emily Bégin et Guillaume Lemay-Thivierge est disponible dès maintenant sur la plateforme Vrai.

Après s'être lancé dans l'autoconstruction d'une minimaison, le couple se dirige vers la Gaspésie pour d'autres projets excitants. Les deux amoureux ont acheté une vieille station d’essence qu’ils veulent convertir en un espace rassembleur pour les touristes. Ils souhaitent aussi lancer la première compagnie de parasailing au Québec et Émily va collaborer avec une distillerie gaspésienne afin de créer son propre gin.

Au début de cette nouvelle saison, on constate, après une petite visite à la vieille station d'essence de Mont-Louis, qu'Émily Bégin semble complètement découragée que son amoureux l'ait encore embarquée dans un nouveau projet de construction.

« Guillaume et moi, ça va faire bientôt 9 ans que nous sommes ensemble et on va avoir déménagé neuf fois », nous indique Émily Bégin. « Moi, à un moment donné, les changements de maisons, les constructions... On fait ça depuis qu'on est ensemble. C'est sûr qu'au début ça ne me tentait pas d'embarquer là-dedans, mais le fait de ne pas habiter dedans, c'était moins rushant. »

Aussi, l'idée de collaborer cette fois avec un autre couple d'amis a aidé à faire passer la pilule auprès d'Émily : « On a acheté ce dépanneur-là les quatre ensembles. Je ne me sentais pas seule avec mon chum pour tout repartir ça. »

Vivre avec Guillaume Lemay-Thivierge et son impulsivité ne doit certainement pas être de tout repos... On l'entend notamment dans cette deuxième saison confier qu'il a acheté un bateau en 2020 sans trop en parler à sa douce : « Au début, c'est toujours une nervosité, une angoisse, une peur et après ça, je me dépasse dans mes projets, je me surprends aussi. Il y a de l'inquiétude, mais après, je trouve qu'on a bien fait parce que c'est gratifiant, c'est motivant et ça fait qu'on se garde en vie. »

C'est ça que j'aime de mon chum, c'est qu'il me pousse dans des zones où je ne serais jamais allée. Ça me permet de me découvrir.

Pour Emily Bégin, le principal défi dans ces nouvelles entreprises est la distance : « Avec nos horaires très occupés - moi je tournais une fiction, Guillaume commençait Chanteurs masqués - la logistique était complexe. On a amené beaucoup mon fils Théodore avec nous parce que sinon, on ne l'aurait pas vu de l'été... »

Malgré tout, la Gaspésie est pour eux un petit coin de paradis qu'ils chérissent : « C'était une vie extraordinaire. On a rencontré des gens extraordinaires aussi. On est contents d'avoir une place en Gaspésie. On se sent comme de la famille là-bas. »

La deuxième saison d'Avec pas de plan! a été tournée en 25 jours, répartis sur plusieurs mois : « Guillaume réalise avec Jason Roy-Léveillée. Deux caméras et un sound man. Ce n'est pas un show qui est "stagé". C'est sous forme de documentaire. On voit visiblement que je n'ai pas de CCM, c'est "à la bonne franquette". C'est moi qui m'arrange. On est vraiment dans la réalité de notre vie », précise l'entrepreneuse.