Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Doute raisonnable sur l'Extra : Quand la sexualité devient déviante

Déjà que la période est particulièrement faste pour les amateurs de télévision québécoise, l'Extra d'ICI Tou.tv nous arrive avec une proposition supplémentaire, intitulée Doute raisonnable, qui risque d'attirer bien des curieux. On y retrouve la comédienne Julie Perreault dans un contexte pour le moins dramatique, soit les enquêtes sur les crimes sexuels. Dans un moment où les cas de féminicides et d'agressions sont en hausse au Québec, la série s'avère aussi pertinente que divertissante. Plus encore, la réflexion sur la justice dans le cas de crimes sexuels, alors qu'il y a rarement des témoins, est plus présente que jamais sur la place publique (notamment avec le documentaire La victime parfaite) et mérite d'être soulignée.

On retrouve donc Julie Perreault dans la peau d'Alice Martin Sommer, une policière d'expérience qui est enrôlée dans le Groupe d’investigation sur les crimes à caractère sexuel (GICCS), après avoir terminé des études sur les déviances sexuelles et pris une année sabbatique. Celle-ci a un fort caractère et des techniques particulières pour approcher les victimes et les suspects. Elle semble aussi cacher un lourd secret. Avec une équipe féminine de rêve, montée par le chef de police Pascal Alario qui souhaite avec ce projet redorer l'image de la police en matière de crimes sexuels, Alice devra résoudre plusieurs cas complexes, qui ne laisseront personne indifférent. La mémoire peut faire défaut, le doute est présent à tous les tournants et les réponses complètes difficiles à trouver... Frédéric Masson (Marc-André Grondin), qui provient des Crimes contre la personne, est le seul homme du groupe. Il a été délégué par le chef Alario après qu’il se soit mis à dos tout le service par son refus de mentir pour couvrir une bavure dont il a été témoin. Sauront-ils trouver un équilibre?

Si la prémisse de cette série n'a rien d'original (des séries d'enquête, il y en a des tonnes), Doute raisonnable réussit à se démarquer grâce à une distribution exemplaire. On retrouve avec plaisir Julie Perreault, qui nage comme un poisson dans l'eau dans ce contexte difficile. Celle-ci offre des scènes magnifiques, en compagnie de ses complices comédiens, tout aussi excellents. En ce sens, on ne peut manquer de parler de Marc-André Grondin, véritable caméléon, qui réussit toujours à nous faire croire en ses personnages, peu importe leur histoire. Kathleen Fortin, Nadia Essadiqi alias La Bronze, Charli Arcouette, Bruno Marcil, David Boutin, la splendide Karelle Tremblay, Eve Landry, Benoît McGinnis, Stéphane Gagnon et bien d'autres viennent aussi bonifier le résultat avec des interprétations inspirées et crédibles.

Derrière la caméra, Claude Desrosiers (Fragile, Appelle-moi si tu meurs, Feux) opte pour une réalisation plus classique, ce qui permet de mettre toute la lumière sur les comédiens et les cas présentés. Sa caméra intelligente offre un contrepoint parfait aux textes authentiques de Danielle Dansereau. Dans les trois premiers épisodes, vous pourrez voir une enquête sur un viol, qui implique une jeune femme troublée et un homme d'affaires bien connu. Cette enquête aura des répercussions dans les derniers épisodes de la saison. Dans la seconde enquête, un jeune homme affirme avoir fait l'objet d'un viol collectif lors d'une fête avec son équipe de cyclisme. Les suspects sont nombreux et les motifs peu clairs. Sans temps mort, sobre, pertinente et hautement accrocheuse, la série Doute raisonnable ravira sans aucun doute les adeptes de séries policières.

Les cinq premiers épisodes de Doute raisonnable seront tous mis en ligne sur ICI TOU.TV EXTRA le jeudi 14 octobre et les cinq derniers, deux semaines plus tard, le jeudi 28 octobre. La série prendra l’affiche sur ICI TÉLÉ à l’hiver 2022.