Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

Charles Lafortune nous parle des changements apportés à Bijoux de famille

L'émission Bijoux de famille a été imaginée dans l'urgence. « Quand on a lancé la première saison, on était dans une période trouble », nous indique l'animateur et producteur Charles Lafortune. « On devait faire de la télé et on s'est dit que le stand-up était une bonne option. Nous étions vraiment en mode survie. »

Il ajoute : « Cette année, avec l'arrivée des vaccins et tout, on a pu bonifier l'offre ». Plusieurs nouveautés viennent donc enrichir le concept. « Le plus gros ajout, c'est qu'on a un band », indique Lafortune. « L'intention derrière ça, c'était de faire un segment dans l'émission qui s'appellerait "Les joyaux musicaux". Parce que la musique a été une grosse partie de ma vie professionnelle avec La voix. J'ai invité des anciens de La voix, qui font partie de ma famille musicale. Donc, des artistes comme Andy Duquette, Jérôme Couture, Simon Morin, Geneviève Leclerc, qui revisitent des chansons qui ont été marquantes pour nos invités. On a aussi beaucoup de surprises à travers ça. Marjo est venue, Claude Dubois, Marc Hervieux... Ça donne un moment un peu plus "variétés" dans le show. »

L'animateur souligne aussi qu'il se permet d'interagir beaucoup plus avec la foule que l'an dernier. Il a aussi tourné des capsules à l'extérieur qui sont diffusées dans l'émission. Charles Lafortune est notamment allé à la rencontre de certains membres des familles de ses invités. Il a notamment rencontré le neveu de 5 ans de Jean-Philippe Dion, et le petit-fils de 4 ans de Paul Houde. « Ce n'est pas clair dans sa tête ce que son grand-père fait dans la vie. Ça donne un moment très beau. C'est cute de voir Paul Houde un peu croche en voyant son petit-fils ». Plusieurs familles, dont celles de Marc Dupré, Guylaine Tanguay et Jean-Marc Généreux, étaient aussi physiquement sur le plateau lors de l'enregistrement des émissions.

Parmi les moments marquants de la saison, Charles Lafortune nous parle de la surprise qu'il a réservée à l'humoriste Olivier Martineau. « On apprend dans l'émission qu'Olivier, quand il était étudiant, a travaillé à la commission scolaire de Laval, comme "préposé à l'enfant handicapé" (on ne dirait plus ça aujourd'hui). Il faisait des activités avec des enfants, dont une jeune fille qui avait 6 ans à l'époque et qui était autiste non verbale. Il a connecté beaucoup avec elle. Je lui demande s'il l'a revue, il me répond que non, mais il me dit qu'elle s'est supposément améliorée et qu'elle parle aujourd'hui. Je lui dis alors : "Depuis le début de l'émission, elle est assise en face de toi". Il capote. Elle se met à lui parler, et elle lui raconte des souvenirs. Elle était non verbale, mais elle se souvient de tout. Pendant la pause, il me dit : "Mon gars, c'est trop. C'est formidable, mais tu ne comprends pas ce que ça me fait". C'est un moment où le poil te lève. »

Il se rappelle aussi un moment où Marc Hervieux vient chanter de l'opéra italien en souvenir du grand-père de Mathieu Baron. « C'est d'une beauté! On a les larmes aux yeux tellement c'est puissant! »

Le producteur indique que celui qui a été le plus hésitant à participer a été Jean-Philippe Dion, qui redoutait la partie « stand-up ». « Je lui ai dit : "Heille, moi, je suis allé m'enfermer pendant deux jours dans un chalet avec Michèle Richard... » C'était l'argument massue, l'animateur de La vraie nature n'a pas pu faire autrement qu'accepter.

En conclusion, Charles Lafortune nous dit : « Je suis très fier de cette saison-là, et je suis content d'avoir eu l'opportunité de poursuivre un show qu'on a lancé en situation pandémique ».

Le premier épisode de la deuxième saison de Bijoux de famille sera diffusé ce jeudi 16 septembre à 21 h, sur les ondes de TVA.