Publicité
Télé

Après sur l'Extra d'ICI Tou.tv : Une série coup de poing où brille Karine Vanasse

La série Après, offerte dès ce jeudi sur l'Extra d'ICI Tou.tv, ne laissera personne indifférent. En ancrant son intrigue dans les contrecoups d'une tuerie dans une petite communauté tissée serrée, l'auteur François Pagé - dont c'est la première fiction au petit écran - s'est assuré de nous frapper droit au coeur, de nous confronter et de nous faire vivre de grandes émotions. Au coeur de ce drame se trouve le personnage joué par Karine Vanasse, qui ne cesse de nous en mettre plein la vue.

Dans Après, une série chorale en six épisodes de 60 minutes, les habitants du petit village fictif de Lac Sabin sont frappés de plein fouet par une tuerie perpétrée par l'un des leurs dans l'épicerie du coin. Plusieurs vies ont été perdues en cours de route, tandis que d'autres victimes, gravement blessées, devront réapprendre à vivre avec ce lourd souvenir. Se reconstruire et tenter de comprendre ce qui s'est réellement passé... voilà autant de gestes qui semblent bien irréels, voire impossibles, après un tel drame. Les conséquences physiques, psychologiques et sociales seront nombreuses et provoqueront quelques déchirements.

Après marche dans les mêmes sentiers que Bête noire, diffusée récemment du côté de Séries+. Il est plutôt surprenant de voir deux propositions au sujet similaire débarquer à quelques mois d'intervalle sur nos écrans. Cela dit, l'une comme l'autre valent toutefois le détour, pour les enjeux exprimés, le traitement différent, la qualité du jeu des comédiens et les émotions procurées. Contrairement à Bête noire, qui s'intéressait particulièrement à la famille du tueur, Après s'immisce dans la communauté et étudie les répercussions sur chacune des vies touchées. La série contemple avec justesse les réactions, multiples, à ce genre de drame, tout en instaurant un climat de tension digne des meilleurs suspense. Y a-t-il quelqu'un qui aurait poussé la meurtrière dans ses derniers retranchements? C'est ce que nous découvrirons au fil des épisodes.

Dans ce contexte, il est difficile de détacher nos yeux de Karine Vanasse, qui est de presque tous les plans et qui offre une performance renversante, en contrôle et juste. Sa mère de famille monoparentale, dont l'enfant est atteinte de trisomie (magnifique Camille Vincent), saura vous bouleverser sans tomber dans le pathos.

À ses côtés, on retrouve une distribution exemplaire, prenante, composée de David Boutin, Madeleine Péloquin, Martin-David Peters, Alexa-Jeanne Dubé, Anglesh Major, Kathleen Fortin, Steve Laplante, qui est vraiment bouleversant, Marc Béland, Alexandre Goyette (toujours bon), Daniel Thomas, qu'on retrouve avec plaisir, Juliette Gariépy, Henri Chassé, Camille Vincent, Aurélia Arandi-Longpré, Robin L’Houmeau, Gaston Lepage, Anne-Renée Duhaime et Jeanne Roux-Côté.

Avec eux, on pourra être témoins des réactions des employés de l'épicerie, des policiers arrivés en premier sur les lieux du massacre, du propriétaire de l'entreprise, des victimes, des familles et plus encore. La réalisation sensible de Louis Choquette vient magnifier les performances de chacun, tout en ne tombant jamais dans le sensationnalisme.

Certes, la série Après n'est pas légère, surtout après un an de pandémie où la santé mentale de plusieurs a été fragilisée, mais elle saura autant interpeller que divertir. On nous promet aussi de la lumière et de la résilience dans les épisodes suivants. Nous avons particulièrement hâte de découvrir la suite, puisqu'il s'agit définitivement d'une proposition pertinente, à voir.

Mentionné dans cet article