Publicité
Télé

Alexandre Barrette ose raconter l'humiliation qu'il a vécue lors de sa dernière rupture amoureuse

Alexandre Barrette s’est sacrifié pour la bonne cause lors de son plus récent passage à l’émission Bonsoir bonsoir, ce lundi 16 août, lui qui a accepté de raconter publiquement la tactique désespérée qu’il a déjà employée pour tenter de sauver une relation amoureuse de trois ans du gouffre.

« Ma dernière rupture, la façon dont je suis devenu célibataire, c’est une des plus grandes humiliations de toute ma vie. Votre chef recherchiste était très excitée que j’ose m’humilier en racontant ça, mais c’est épouvantable », a lancé d’emblée le principal intéressé, mettant parfaitement la table pour ce qui allait suivre.

« Quand ça marche plus ou moins, mais que tu essaies de renouveler ton bail dans le cœur de ton amoureuse. Quand tu essaies de redonner un élan à la toupie qu’est votre relation qui, jadis, vous a étourdis, mais qui en est à ses dernières rotations. Quand tu essaies de souffler sur une braise qui est froide et terminée », a-t-il imagé de façon très poétique pour expliquer le désir d’effectuer un grand coup d’éclat pour donner un nouvel élan à son couple qui l'avait submergé.

Au cours d’une fin de semaine dans un chalet, Alexandre Barrette a eu la merveilleuse idée de pelleter les mots « Je t’aime » en lettres géantes dans la neige, et de garnir chacune d’elles de colorant alimentaire rouge. En fait, toutes sauf une.

« Je me suis donné le rôle du ''i'' sans audition. Il y avait le ''Je t’aime'', et j’étais le ''i'' couché [...] Juste de raconter ça en ondes, je n’ai aucun amour propre », a-t-il poursuivi devant Jean-Philippe Wauthier et Jean-Michel Anctil, qui ne pouvaient qu'en redemander.

Après quelques tentatives infructueuses, Alexandre Barrette, grelottant dans la neige, a finalement réussi à réveiller sa douce moitié de l’époque pour qu’elle contemple le résultat de ses efforts.

« Je l’entends qui marche, elle vient dans la salle de bain, et je vois sa face qui fait : ''Ah''... La mort peut se présenter sous différentes formes : un accident de voiture, la maladie, le regard de Mathieu Baron quand il animait Coup de foudre… La mort a pris une corde de plus à son arc quand j’ai vu ma blonde rester indifférente et faire : ''Ah, ok.'' »

« J’étais humilié. J’ai remis de la neige sur le ''Je t’aime'' pour qu’il n’y ait pas de preuves et de souvenirs de ça, et on s’est laissés dans les jours qui ont suivi », a conclu l’humoriste et animateur.

Questionnée par la suite à savoir si elle aurait été aussi loin qu’Alexandre Barrette pour tenter de sauver une relation, Mélanie Maynard a su trouver les bons mots pour tourner un peu plus le fer dans la plaie : « Moi, je n’aurais jamais fait ça. J’aurais fait une story avant pour être certaine que ça circule. »

Il y a définitivement plusieurs leçons à retenir de cette histoire (et de ce savoureux moment de télévision).