Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Famille

Rare sortie publique avec ses trois garçons pour Fanny Mallette

Fanny Mallette avait plus d’une bonne raison d’assister à la première de la pièce Gaz Bar Blues au Théâtre Duceppe, jeudi soir (voyez toutes nos photos du tapis rouge de l’événement ici).

Non seulement l’actrice était de la distribution du film de Louis Bélanger sorti en 2003, dont est directement inspirée la production qui vient de prendre l’affiche (avec Martin Drainville dans le rôle pivot de François Brochu, alias « le Boss », propriétaire d’une station-service dépassé par son époque, qui tente maladroitement de conserver un lien avec ses fils caressant d’autres rêves que de reprendre la business familiale), mais son conjoint, Claude Despins (photo ci-dessous), incarne également un personnage de premier plan dans la relecture scénique mise en scène par Édith Patenaude.

Claude Despins offre d’ailleurs l’une des meilleures prestations du spectacle, dans la peau d’un assidu du gaz bar des Brochu, toujours prompt à taquiner son entourage.

Fanny Mallette et Claude Despins forment un couple depuis plus de 25 ans et sont très discrets sur leur vie privée. Ils parlent rarement de leurs trois enfants en entrevue. Mais jeudi, à l’occasion de cette soirée importante, Fanny Mallette était fièrement accompagnée de leur progéniture. Joseph, Gaspard et Louis, âgés de 20, 17 et 13 ans, se sont fait photographier, tout sourire, auprès de leur mère sur le tapis rouge.

Voyez une photo de la belle famille au bas de l’article. On remarque des traits de ressemblance évidents entre parents et enfants! On sait que Claude Despins est en outre le frère de Johane Despins, coanimatrice de L’épicerie, à Radio-Canada.

Plus tôt cette semaine, au visionnement de presse de la série À propos d’Antoine (où elle personnifie la mère d’Antoine, un adolescent polyhandicapé), sur Club illico, Fanny Mallette nous confiait que ses fils ne songent pas nécessairement à suivre les traces professionnelles de leurs géniteurs en devenant comédiens.

« Pas pour l’instant. Peut-être à un moment donné, on ne sait pas », a indiqué l’actrice, auteure et réalisatrice, qui travaille présentement à un premier long métrage, basé sur son court métrage Aimé, qui était sorti au tout début de la pandémie. Il s’agira d’une comédie noire rassemblant trois sœurs qui, chargées de vider l’appartement de leur père décédé, se délestent du poids de leurs amertumes. Fanny Mallette scénarise et réalisera le film, sans y jouer. Le projet en est au stade du développement présentement. Comme créatrice, Fanny Mallette avait aussi proposé le court métrage Le dernier mardi, en 2016.