Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Mauvaise nouvelle pour Marie-Ève Janvier

Visiblement, le début de l'hiver et le retour des rassemblements s'avèrent difficiles pour bien des artistes, qui se retrouvent avec des problèmes de santé les empêchant de poursuivre leurs activités.

Marina Orsini a dû récemment annuler une apparition importante.

Voilà que Marie-Ève janvier subit malheureusement la même situation.

Celle-ci doit annuler, depuis une semaine, tous ses engagements, en raison d'un virus.

En début de semaine, elle écrivait sur ses réseaux : « C’est avec un immense regret que je dois annuler ma présence au spectacle de Noël « Il était une fois » cet après-midi à Longueuil.

Un virus respiratoire a eu raison de moi et m’empêche de chanter.

Un grand merci à Suzie Villeneuve qui a accepté ce défi de dernière minute et qui assurera la portion soliste du spectacle. »

Hier, celle-ci a dû refaire une autre publication, annulant encore à contrecoeur l'une de ses performances.

Elle écrit : « Gens de chez nous, c’est le cœur gros que je vous annonce que je ne pourrai être des vôtres pour les spectacles de Noël ce week-end au Palace de Granby.

Mon état de santé ne s’est pas assez amélioré afin de pouvoir chanter aux côtés des nombreux musiciens et choristes qui seront présents.

Je me soignerai donc en pensant à vous.

Je remercie sincèrement, encore une fois, Suzie Villeneuve qui prend le flambeau et qui saura apporter la magie de Noël dans vos cœurs.

Encore désolée de cette situation bien en-dehors de mon contrôle.

Les virus nous attaquent de partout depuis quelques temps.

Prenez soin de vous,

Je vous souhaite de joyeuses fêtes.

Marie-Eve xx »

Nous lui offrons nos plus sincères voeux de prompt rétablissement.

En août dernier, la chanteuse et animatrice parlait d'un problème de santé survenu dans la vie de sa fille.

Nous avons pu voir l'animatrice récemment aux commandes d'un épisode de Ça finit bien la semaine, alors qu'elle remplaçait Julie Bélanger, elle-même aux prises avec la COVID.