Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

L’après-Star Académie d’Éloi Cummings

Presque sept mois après la finale de Star Académie 2022, le finaliste masculin de la compétition, Éloi Cummings, flotte toujours sur un petit nuage. Showbizz.net a pris de ses nouvelles lors de la première à Montréal de la revue musicale Party!, de Québec Issime, dont vous pouvez regarder les photos du tapis rouge ici et lire notre critique ici.

Deux éléments occupent pleinement l’horaire du jeune chanteur présentement : ses études en musique au Cégep de Saint-Laurent et la préparation de la tournée Krystel et Eloi, qui les réunira, Krystel Mongeau et lui, les deux finalistes de la récente mouture de Star Académie, que Krystel avait ultimement remportée.

La série de spectacles s’amorcera au début mars et, depuis un mois, les deux jeunes artistes répètent leur partition en compagnie du metteur en scène qui les accompagne dans cette belle aventure, le chevronné Guy Lévesque, qui a travaillé sur plusieurs galas (Artis, Juste pour rire), spectacles d’humoristes (Rachid Badouri, Laurent Paquin, Jean-Marc Parent, François Morency) et les tours de chant de Marie-Mai et Marc Dupré au Centre Bell, pour ne nommer que ces projets, en plus d’être gérant dans le milieu de l’humour.

Aux dires d’Éloi, la rencontre scénique entre lui et sa consœur académicienne sera un bel amalgame de leurs deux mondes musicaux.

« Ça va être un très bon show! », a affirmé le jeune homme en entrevue. « On va jumeler nos deux univers. On a quand même des univers assez country québécois qui se ressemblent, alors ça va se lier beaucoup à ça. Krystel chante beaucoup en anglais, et moi, je chante en français; on essaie de trouver un juste milieu dans tout ça. C’est quelque chose de prometteur! »

La structure de la prestation sera construite de façon à ce qu’Éloi et Krystel partagent environ trois blocs de chansons en duo. Le reste s’offrira chacun son tour, en solo. « Ça sera très varié », a laissé planer le garçon.

Maintenant à Montréal

Puis, à titre personnel, à 17 ans, Éloi Cummings ne s’impose encore aucune pression pour créer un disque à son nom ou partir sur la route en solo. Il ne remplit aucun contrat seul pour l’instant. Il commence à griffonner quelques textes ici et là, pour le plaisir, sans se fixer d’échéancier pour les enregistrer.

« Je ne pense pas sortir un album dans les prochains mois! Ma carrière vient tout juste de commencer. Je suis encore très jeune, en train d’apprendre. Là, je suis au cégep, pour pouvoir apprendre le plus possible dans la musique. La tournée et l’école rongent beaucoup de mon temps! Mais c’est certain que je veux faire ma carrière sur scène et faire mon propre matériel, même si je me laisse le temps. »

Désormais établi à Montréal, Éloi Cummings a quitté ses Îles de la Madeleine natales pendant l’été, et dit apprécier vivement son nouveau milieu de vie.

« C’est un autre monde complètement, comparé aux Îles (rires). C’est certain. Mais j’adore ça! », a-t-il ricané.

Quant à la reconnaissance publique, maintenant monnaie courante pour lui depuis sa diplomation « Star Académicienne » sur les ondes de TVA, Éloi affirme que la frénésie commence à s’estomper, mais qu’on lui parle encore beaucoup de son passage à l’émission. Même si sa vie a beaucoup changé depuis le début de l’année 2022, l’adolescent ne regrette pas un iota de son expérience à la télévision.

« Je vis très bien avec ça. J’adore quand quelqu’un vient me voir et qu’il me dit qu’il est un grand fan, qu’il m’a connu à "Star Ac". C’est toujours le fun! »

Et est-ce que cette popularité nouvelle a amené un nouvel intérêt de la gent féminine à son égard? Éloi a esquissé un sourire aussi taquin que timide à cette question.

« Euh… Oui! », a-t-il lancé, avec un brin de fierté.