Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Les Grands Bien-Cuits ComediHa!

Les humoristes se payent la tête de Mike Ward et ils n'y vont pas de main morte!

Il fallait s'y attendre : les humoristes qui allaient livrer un bien-cuit à Mike Ward n'allaient pas marcher sur des oeufs. Ils allaient être vulgaires, mordants, même méchants. On doit avouer d'ailleurs que si cette soirée avait été édulcorée, nous aurions été immensément déçus, tout comme les nombreux fans de l'humoriste, qui espéraient entendre des gags gras et déplacés. Pas de doute : ils en ont eu pour leur argent.

Les Grands Bien-Cuits ComediHa! sera une nouvelle émission, présentée sur la plateforme Vrai dès l'automne prochain, où des humoristes viendront se payer la tête de leurs collègues devant les caméras. Mike Ward a été le premier à se prêter au jeu. Ses amis de l'industrie ne l'ont pas ménagé. Si tout le monde a été irrévérencieux et scabreux à souhait, c'est la formidable Christine Morency qui a osé le plus. « Pour certains, c'est une idole, une inspiration, pour moi, c'est l'humoriste qui ressemble le plus à un gland », a-t-elle lancé en ouverture de son monologue cinglant. Celle qui n'a pas la langue dans sa poche a parlé de son ami avec le franc-parler indiscipliné qu'on lui connaît. « Il a l'hygiène de vie de quelqu'un qui vit dans la rue, mais le portefeuille d'un gars qui peut flasher sa graine en meeting. »

Jean-Thomas Jobin s'est aussi démarqué. Il a livré un texte absurde particulièrement efficace, précisant l'avoir écrit avec Élyse Marquis, qui a une solide réputation pour écrire des roast. Lui aussi a plongé tête première dans la trivialité. « À Big Brother, je m'ennuyais de Mike, donc chaque soir j'avais un petit rituel : je suçais François Lambert. » Laurent Paquin a également surpris avec un numéro audacieux dans lequel il n'a pas ménagé son ami Mike : « un humoriste qui n'a pas besoin de faire des bleus à Safia Nolin pour savoir qu'il a du mordant ». Il s'est aussi moqué de ses collègues humoristes qui partageaient la scène avec lui, comme plusieurs autres d'ailleurs qui ont meublé leur huit minutes en égratignant leurs confrères et consoeurs. « Patrick Groulx a le même frame qu'un frigidaire de chambre d'hôtel. Bruyant et vide. »

C'est à Patrick Groulx qu'on a confié la tâche d'animer la cérémonie. Il a été irréprochable dans ce rôle, rebondissant chaque fois avec doigté et finesse sur les déclarations des différents intervenants. Il a amorcé la soirée de façon crue, adressant d'emblée le procès qui oppose Mike Ward à Jérémy Gabriel. D'ailleurs, plusieurs humoristes ont abordé le sujet au cours de la soirée, mais c'est Martin Matte qui a fait le meilleur gag en ce sens, reprenant la fameuse blague de Ward à la base du litige, mais en plaçant l'humoriste dans la position de l'handicapé. C'était très efficace et inventif.

Cathy Gauthier, Stéphane Fallu, Preach et Daniel Grenier ont aussi fait preuve d'un culot et d'un aplomb saisissants. Ce dernier, toujours accompagné de ses fameux supports visuels, en a dérouté plus d'un avec un montage photo on ne peut plus obscène. Les Denis Drolet sont également arrivés en surprise et ont proposé un numéro décalé comme seuls eux savent le faire. En plus de taquiner Mike Ward et les humoristes sur le plateau, ils se sont permis quelques gags délicieux sur des personnalités qui n'étaient pas présentes. « Jean Lapointe, le monde sait pas ça, mais ça fait 15 ans que c'est Jean-Marie qui le joue. Jean, il l'ont perdu! ».

On peut dire que c'est mission accomplie pour ce premier Grand Bien-Cuit de ComediHa! Évidemment, on se doutait bien que les humoristes allaient se lancer tête première dans le concept avec Mike Ward, mais on peut s'attendre à ce qu'on marche davantage sur des oeufs pour d'autres hommagés, dont Lise Dion demain, qui a un humour beaucoup plus sage... À suivre!