Publicité
Galerie de photos

Le charme opère pour Michael Bublé à Québec

Notre critique
Le crooner a enchanté la foule avec sa magnifique voix.
Charmé

Il est difficile, voire impossible, de passer une mauvaise soirée en compagnie de Michael Bublé. L'artiste originaire de Vancouver regorge de charisme et de talent et sait nous convaincre dès son entrée en scène, accompagné de son impressionnant big band. Son dernier passage dans la Capitale-Nationale remontait en 2005, ce pour quoi il était plus qu'attendu. Preuve en est, 15 000 personnes s'étaient rassemblées au Centre Vidéotron de Québec pour lui offrir un accueil digne de ce nom.

En seulement quelques secondes, le sourire de tombeur de Bublé, sa voix puissante et cristalline, sans parler de son sympathique déhanchement, ont eu raison de la foule. Le tour de charme pouvait commencer. Déjà, l'attirail qui trônait sur scène avec lui valait le coup d'oeil. En plus des 37 musiciens et artistes qui l'accompagnent en tournée, les planches étaient surmontées de deux écrans, l'un circulaire et mobile, l'autre immense et concave. Le résultat était particulièrement joli, combiné à l'effet des lanternes mobiles suspendues partout dans l'amphithéâtre, suggérant ainsi une ambiance plus intime. Immense, la scène se prolongeait en une passerelle qui a servi à Bublé toute la soirée pour aller à la rencontre de ses fans.

L'artiste marche dans les traces de géants comme Frank Sinatra et Dean Martin et il le sait très bien. Pourtant, il a réussi à se tailler une place bien à lui en étant le personnage talentueux et drôle que l'on connaît. Généreux et loquace à souhait, Michael Bublé, qui s'est lui-même rebaptisé « Michel Bubly » pour ses adeptes québécois, a partagé plusieurs moments de complicité avec le public (selfies et poignées de main à l'appui), tout comme avec ses partenaires de scène. L'une de ses musiciennes, Camille, a eu droit à un gâteau et une chanson d'anniversaire fredonnée par tous. Puis, une chanceuse dans l'assistance - une Beauceronne originaire du Vietnam - a vécu le moment d'une vie en interprétant « Home » avec son idole, non sans verser quelques larmes. Pendant la soirée, on a ri, on a chanté, on a dansé. Authentique et sincère, Michael Bublé a fait la preuve encore une fois que la scène lui appartient.

Ainsi, nous avons pu entendre plusieurs chansons d'une autre époque, celle du Rat Pack, de même que quelques pièces issues du répertoire personnel du crooner canadien. L'événement a commencé sur « Feeling Good » et s'est poursuivi jusqu'à la spectaculaire « Cry Me a River », point d'orgue d'un spectacle sans faux pas. La chanson « Forever Now », écrite pour son jeune fils qui a dû affronter la maladie, était particulièrement émouvante. La magnifique et très populaire « Home », livrée en format acoustique, a fait mouche comme toujours. En guise de rappel, les adeptes ont pu se délecter de « Where and When », « Everything » et finalement « You Were Always on My Mind », alors que le grand orchestre en mettait plein les oreilles.

Véritable bête de scène, Michael Bublé le gentleman livre la marchandise, dans un enrobage élégant de charme et d'humour. Le résultat est pratiquement irrésistible. Il ne faudrait surtout pas attendre encore quatorze ans avant d'autres retrouvailles.

Voici la liste des chansons interprétées par Michael Bublé ce samedi soir à Québec :

  • Feeling Good
  • Haven't Met You Yet
  • My Funny Valentine
  • I Only Have Eyes for You
  • Sway
  • Such a Night
  • (Up A) Lazy River
  • When You're Smiling
  • You're Nobody Till Somebody Loves You
  • When I Fall in Love
  • Love You Anymore
  • Forever Now
  • Home
  • Buona Sera Signorina
  • Just a Gigolo / I Ain't Got Nobody
  • You Can Never Tell
  • Nobody but Me
  • Cry Me a River

Rappel :

  • Where or When
  • Everything
  • You Were Always on My Mind