Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique et galerie de photos

Imagine Dragons au Centre Vidéotron : Des retrouvailles explosives

Le passage d'Imagine Dragons au Centre Vidéotron, pour deux soirs à guichets fermés, s'inscrit dans le retour des spectacles à grand déploiement dans la Capitale-Nationale, après plus de deux ans de pandémie. Après un passage au Festival d'été de Québec en 2019, malheureusement écourté en raison d'intempéries et pourtant mémorable, inutile de dire que les adeptes de la formation américaine l'attendaient avec impatience.

C'est dans cette atmosphère frénétique et dans une pluie de confettis que le groupe rock a fait son entrée en scène, après une première partie signée AVIV, pour en mettre plein la vue et les oreilles aux fans de Québec. Le leader de la formation, Dan Reynolds, ne fait généralement pas dans l'économie d'énergie. Encore une fois ce soir, il a tenu promesse en offrant une performance pour le moins athlétique et fougueuse (torse nu!), en plus d'être parfaitement en voix.

Ces retrouvailles, tant attendues depuis 2019, ont pris des airs de communion, alors que les adeptes ont scandé les paroles avec le chanteur, heureux d'y être et inspirant dans ses interventions, particulièrement lorsqu'il a parlé de santé mentale. Aux côtés du meneur, ses quatre acolytes, beaucoup moins flamboyants, ont livré la marchandise d'un point de vue musical.

Les chanceux qui étaient massés au parterre, autour d'une passerelle aménagée jusqu'au centre de l'enceinte, ont eu l'occasion de serrer la main du chanteur, très généreux avec son public. La mise en scène, plutôt classique, laissait toute la place à Dan Reynolds pour briller et se démener sur scène et dans l'arène, pour le plus grand bonheur de tous.

La formation originaire de Las Vegas a proposé un programme en cinq parties, dont l'une était acoustique, où se côtoyaient les succès et les pièces moins connues. Si les courtes intermissions brisaient quelque peu le rythme de la soirée, les hits se chargeaient de faire remonter illico l'énergie à son maximum. C'est ainsi que nous avons pu entendre les immenses tubes que sont « Believer », « Thunder », « Follow You », « Natural », « Demons » dans une jolie version piano-voix, « Enemy », « Radioactive » et d'autres. Il n'y a pas à dire, le palmarès est assez resplendissant pour ce groupe.

La soirée s'est terminée comme elle a commencé, dans l'hystérie et les confettis, avec un medley composé des chansons « The Fall» , « Walking the Wire » et « My Life ». Inutile de dire que ceux qui ont leurs billets pour le spectacle du 1er mai à Québec ou des 3 - 4 mai à Montréal auront droit à tout un événement, explosif à souhait. Pour notre part, nous avons déjà hâte de retrouver le groupe à son prochain passage dans la Vieille-Capitale.

Voici la liste des chansons interprétées ce soir :

  • My Life
  • Believer
  • Polaroid / Hopeless Opus
  • It's Time
  • Thunder
  • Amsterdam
  • Shots
  • Birds
  • Follow You
  • Lonely
  • Natural
  • Next to Me
  • I Bet My Life
  • Three Little Birds
  • One Day
  • Whatever It Takes
  • It's Ok
  • Demons
  • Enemy
  • Bones
  • Radioactive
  • The Fall
  • Walking the Wire
  • My Life